à la Une

All we need is love

all-we-need-is-love-1-taifuDate de publication : 08/09/16
Autrice : AMANO Shuninta
Genre : Manga, LGBT
Edition : Taifu Comics
Format : Manga
Nombre de pages : 180

All we need is love c’est un super titre des Beatles et c’est aussi une super trilogie de yuri ! Ce mois-ci pour le défi de littérature LGBTAIQ, j’ai voulu vous présenter l’une de mes séries de mangas préférées. Vous avez peut-être déjà entendu parler de yaoi. Des mangas racontant des histoires d’amour entre deux hommes. Le yuri c’est le pendant féminin de ce genre. Malheureusement, les histoires lesbiennes ont bien plus de mal à trouver un public et il y a peu de mangas de ce genre édité en France.

Lire la suite de « All we need is love »

L’autrice du mois : Ito Ogawa

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

ito_ogawa_ce_soir_a_la_librairie_lettres_et_merveilles_4319

J’ai découvert la littérature japonaise à travers les mangas. Pendant très longtemps, je ne suis pas restée très originale dans mes lectures, je ne lisais que des auteurs japonais très connus et c’est tout. Toutefois, depuis quelques années, je me suis passionnée pour la littérature asiatique. Depuis je suis sans cesse à la recherche de nouveaux romans asiatiques. Je vous avais par exemple parlé de littérature indienne avec Babyji. Ce fut ainsi que j’ai découvert Ito Ogawa. Ce nom vous dit peut-être quelque chose, j’ai parlé d’elle plus tôt ce mois-ci, pour être exacte de son roman le Jardin-en-Ciel. Elle fait partie de mes autrices préférées et il était temps que je vous parle d’elle !

Lire la suite de « L’autrice du mois : Ito Ogawa »

Ceci n’est pas un article #1

Premier post de « ceci n’est pas un article » ! En fait, ça va être le titre des infos d’HNB. Je donne plus ou moins souvent des informations sur l’évolution de mes différents projets sur facebook et absolument pas sur le blog. Ce qui est carrément stupide, car c’est à travers le blog que je communique avec le lectorat d’HNB !

Commençons par mon plus gros projet en cours : l’annuaire. Je ne l’ai absolument pas abandonné, mais il me prend bien plus de temps que je le pensais. Pour vous donnez une idée, sur les cinq catégories, j’en ai terminé qu’une. La recherche me prend beaucoup de temps et une fois que j’ai trouvé un coup de cœur, il faut que j’arrive à contacter la personne (ce qui n’est pas si facile que ça parfois!) et attendre une réponse qui ne vient pas toujours. C’est la première fois que je me lançais dans un projet de cette ampleur, la prochaine fois je ne donnerai pas de date. De plus, il a évolué entre temps. L’annuaire sera composé de cinq pages, une par catégorie. Chaque page sera elle-même divisée en deux parties : mes coup de cœurs et les coup de cœur d’internet. La première partie sera composée de dix entrées avec description et la seconde partie sera des liens dans l’ordre alphabétique. Ainsi je pourrais présenter un maximum d’entrées.

J’ai lancé le tumblr : Etude d’une bibliophile ! Dans lequel je présente ma vie de lectrice et de blogueuse à travers des gifs. Complètement inutile et donc complètement indispensable !

Je vous propose pour la première fois de me proposer des idées pour un article : littérature et nourriture. J’ai eu quelques retours, du coup je compte retenter l’expérience avec vos mythes, légendes et contes préférés ! Je compte faire une série d’article à ce sujet. Pour l’article littérature et nourriture, j’ai terminé ma recherche documentaire pour l’article. Pour la première recette, je réfléchis comment reproduire la madeleine de Proust ! J’ai aussi prévu de faire un beau gâteaux à la fraise comme dans les mangas quand la saison sera de retour.

J’ai de nombreux autres projets pour le blog, j’aimerai parler des différents courants littéraires, des mythes, légendes et contes ou encore parlez de la vie super cool des autrices ou encore des femmes qui ont eu un rôle dans la littérature ! Et puis j’ai encore pleiiin de thèmes que je veux aborder sans pour autant faire de séries d’articles à ce sujet.

Enfin, le rythme des publications va changer un peu. Je ne posterai plus systématiquement deux articles par semaine le mercredi et samedi. Je me retrouve à me mettre la pression toute seule à ce sujet, ce qui est ridicule. Du coup ça sera désormais des publications surprises et pour rien ne manquer n’hésitez pas à vous abonner au blog ou liker la page facebook ou me suivre sur twitter ou hello cotton !

A bientôt ! J’espère que vous avez de chouettes lectures !

Libraire en librairie indépendante

6a00d8342e8a5353ef015392e3b15f970bLa librairie est probablement l’un de vos endroits favoris, du coup je vous propose un second article sur les libraires ! Dans l’article précédent, je vous parlais du métier de libraire en grande surface. J’avais notamment abordé les études qui amènent au métier et le travail en librairie. Pour ne pas faire doublon et répéter ce dont je vous avais parlé précédemment, je vais me concentrer surtout le rôle d’une petite librairie et comment le libraire arrive à rendre cet endroit magique. Comme d’habitude, vous pouvez lire le témoignage complet. Sam a une expérience super intéressante et elle est un peu la libraire que je rêve d’avoir. Personnellement la dernière fois que je suis allée dans une librairie, je me suis fait traiter d’idiote qui confond des livres et j’ai aussi eu le droit à « non, on n’achète pas ce genre de littérature ici. » Cela me rassure énormément quand je rencontre des gens comme Sam.

Lire la suite de « Libraire en librairie indépendante »

Témoignage : libraire en librairie indépendante

Sam est libraire dans une librairie indépendante. Elle a bien voulu partager son expérience en plus de me conseiller quelques livres plus que géniaux ! Vous pouvez lire ici son témoignage complet en brut.

Parcours :

En parallèle d’un bac ES, durant tout mon lycée j’ai effectué des stages dans une librairie de Beaux Arts. Mon bac en poche, j’ai intégré un BTS Edition avec pour objectif de travailler donc, dans les maisons d’éditions. Pendant 2 ans j’ai découvert l’ensemble de ce que l’on appelle « la chaîne graphique du livre » qui part de l’auteur pour finir chez le libraire en passant par la maison d’édition, les agents free-lance, l’impression, etc. J’ai
aussi appris à réaliser l’objet « livre » de A à Z. Une fois mon diplôme obtenu de justesse, j’ai cherché une maison d’édition à intégrer mais plusieurs facteurs m’ont fait y renoncer notamment celui de ne pas avoir envie de passer toutes mes journées assise derrière un fauteuil à me prendre la tête avec des devis et à répondre au téléphone. Pendant
pratiquement un an je n’ai pas fait grand-chose. Je ne voulais pas tenter ma chance en librairie parce même si j’aimais conseiller et être entourée de livres j’avais assisté à la fermeture de la librairie qui m’avait « mis le pied à l’étrier » pour cause rentabilité trop faible et de dettes. Le côté précaire de la librairie, je l’ai touché du doigt à ce moment là.

Lire la suite de « Témoignage : libraire en librairie indépendante »

Le jardin arc-en-ciel

51zDfmqAukL._SX210_Date de publication : 02/02/17
Autrice : Ito Ogawa
Genre : Roman de vie, LGBT
Edition : Philippe Picquier
Formats : Broché, poche, ebook
Nombre de pages : 272 (broché)

Et le défi de littérature LGBTAIQ continue aujourd’hui avec un livre très spécial. Il a été écrit par une de mes autrices préférées dont je vous parlerai plus tard sur le blog. J’ai eu énormément de mal à me le procurer. J’ai dû attendre plusieurs mois avant de réussir à l’emprunter à la bibliothèque. Mais j’ai continué à surveiller et j’ai bien fait, car il est merveilleux. Aujourd’hui je vous propose d’aller à la rencontre d’une famille comme les autres vivant dans une maison Arc-en-Ciel.

Lire la suite de « Le jardin arc-en-ciel »

La chick-lit

imagesSi je vous demande où est-ce que l’on trouve une femme ayant la trentaine environ, célibataire, un peu naïve, qui s’ennuie dans son boulot la plupart du temps et qui à la fin du récit va connaître une happy ending avec une romance parfaite, le job de sa vie et une belle leçon de vie qui l’aurait fait grandir ? Comédie romantique ? Presque ! C’est la littérature chick-lit, un genre littéraire apparu dans les années 90 dans le monde anglo-saxon qui n’est pas reconnu à sa juste valeur.

Lire la suite de « La chick-lit »

TAG – De lectrice à blogueuse

lectriceAujourd’hui j’ai 24 ans, tadaaam. J’ai donc décidé de me présenter un peu plus à travers ce tag que j’ai créé. J’ai réussi à digresser sur mes propres questions, je ne pensais pas en être capable… Si vous voulez représenter le tag de lecteur à blogueur/de lectrice à blogueuse pour votre blog n’hésitez pas !

Depuis quand lis-tu avec passion ?

Je lis depuis toujours avec passion. J’ai eu de la chance que ma Queen Mum m’ait donnée très jeune le goût de la lecture. Même quand je n’avais pas les moyens d’avoir régulièrement des livres, je lisais énormément de fanfictions. La lecture a toujours fait partie de moi, je passais ma vie à emporter mes livres partout avec moi et souvent les gens ne me comprenaient et aujourd’hui encore on ne me comprend pas toujours !

Lire la suite de « TAG – De lectrice à blogueuse »

Littérature et nourriture – à vos envies !

Salut toi !

D’habitude je lance mes appels à témoignages un peu partout sur le net, mais pas sur le blog. Pour une fois je te met toi lectrice / lecteur de HNB a contribution. J’aimerai bien de parler de la nourriture dans la littérature. Du coup je suis en train de réfléchir à un article sur la place de la nourriture dans la littérature.

Et puis en bonne gourmande, j’aimerai bien savoir quel plat ou repas de la littérature t’as toujours fait super envie. Pour pouvoir vous proposer par la suite des recettes que l’on trouverait dans les livres ! Juste une petite précision, je suis végétarienne, du coup ça serait cool d’éviter les plats contenant de la viande ou du poisson. Ou alors ça sera une version végétarienne.

Si le principe que je fasse un appel de ce genre te plais, n’hésite pas à me le dire en commentaire. J’en lancerai d’autres sur d’autres thèmes si je vois que ça marche. Par exemple pour parler de tes personnages préférées, interview de lecteurs, etc.

Portrait fictif : la Princesse Olivia

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

2931890221

Quand j’étais enfant, les personnages littéraires que j’aimais le plus c’était les princesses. Je voulais tellement avoir moi aussi une robe de princesse et être comme elle rien qu’un instant. Maintenant que j’ai conscience que cela suppose des devoirs qui me saouleraient carrément, je suis juste intéressée par la robe de princesse. Néanmoins, je suis toujours attirée par les romans qui mettent en scène des princesses. C’est comme ça que j’ai été amenée à faire la connaissance de la princesse Olivia du roman La malédiction de la Sorcières des songes d’Allan Stratton. C’est un roman jeunesse normalement dès dix ans, mais je vous conseille de le lire vous-même avant de le mettre entre les mains d’un enfant. J’ai trouvé certains passages très violents malgré un style destiné à un jeune public.

Lire la suite de « Portrait fictif : la Princesse Olivia »