Le monde magique d’Harry Potter adapté au cinéma

J’avais écrit cet article bien avant de découvrir que J.K. Rowling était transphobe et j’avais prévu de le publier en juillet. J’ai quand même décidé de le publier, car pour moi l’univers Harry Potter s’est depuis longtemps détaché de son autrice. D’autant plus que cet article parle surtout de comment un univers fictif a été adapté au cinéma.

Si je ne suis pas une grande adepte de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter, je trouve que le monde magique a été par contre particulièrement bien représenté dans ses décors et ses éléments. Concernant les costumes, je ne trouve pas qu’ils correspondent vraiment à l’univers magique de le saga. Par conséquent, je ne m’y attarderai pas dans cet article. Dans le livre Le grimoire magique de Jody Revenson édité par Huginn et Munnin, on découvre les secrets de coulisses : comment on été pensés les objets, des anecdotes de tournages ou encore des informations sur la création d’objets particuliers. Ce qui m’a surtout fascinée, c’était de quelle manière on a imaginé objets, quelles sont les sources d’inspirations. Si un jour tu as l’occasion de feuilleter ce livre, je te le recommande, il y a un vrai travail de détails que l’on ne peut pas voir à l’écran à moins de faire un arrêt sur image en gros plan. Je suis vraiment contente d’avoir ce livre dans ma bibliothèque et il fait partie de ceux dont je ne compte pas me séparer !

Lire la suite

Oups, j’ai abîmé un livre qu’on m’a prêté !

Dans mon article « destruction de livres : de l’autodafé à l’art » dans les commentaires est revenue plusieurs fois la remarque des livres prêtés et rendus abimés. C’est une histoire que j’ai entendue bien trop souvent et qui fait que beaucoup de lectrices et lecteurs sont réticents à continuer à prêter leur livre. Si je suis du genre à considérer que tu peux faire ce que tu veux des livres qui t’appartiennent, il est tout à fait indélicat de ne pas prendre soin d’un livre que l’on te prête. Mais ceci vaut pour n’importe quel objet que l’on te prêtera, la personne attend que tu le rendes dans l’état.

Lire la suite

Tout n’est pas littérature, s’informer en droit du travail

Car tout n’est pas littérature dans la vie et que beaucoup trop de personnes n’ont pas les bases en droit du travail et c’est essentiel.

Déjà sache que c’est normal de ne rien connaître au droit du travail, si je ne m’étais pas retrouvée par hasard à travailler dans ce domaine j’aurais continué à n’avoir aucune notion. Par contre c’est essentiel de comprendre ton contrat de travail avant de le signer et de savoir à quoi tu t’engages, ainsi que savoir lire ta fiche de paie. Le but de cet article est double, t’apprendre à chercher l’information et comment trouver des personnes compétentes qui renseignement gratuitement.

Lire la suite

La Bible, l’Histoire d’une communauté

Oui. Tu as bien lu le titre, cet article va parler de la Bible ! Toutefois, on met de côté le point de vue religieux ici. Bien que je serais obligée de parler de l’Église et de la religion, je vais te parler de la Bible en tant que texte littéraire. La Bible est un monument littéraire majeur qui fait partie des bases de la littérature français et même occidentale. Est-ce que cela fait pour autant partie des textes qu’il faudrait au moins lire une fois dans sa vie ? A moins que tu en ais envie, pas vraiment. Il y a quelques histoires très sympa qui valent le détour et que je te raconterai par la suite sur le blog, mais aujourd’hui je vais me concentrer sur l’histoire du texte qu’est la Bible.

Lire la suite

Connaître les classiques sans les lire

Dans un précédent article, je t’avais encouragé à te lancer dans la lecture de classique. L’un des intérêts de lire des classiques c’est que cela te forge une culture littéraire. Ce n’est pas pour rien que ce sont des classiques, ce sont des œuvres qui ont marqué leur époque et ont su traverser les âges. Elles ont aussi marqué la littérature et les œuvres modernes puisent plus ou moins consciemment dans ce vivier d’œuvre classique. La culture littéraire ne se compose pas uniquement des œuvres classiques. On va aussi retrouver les œuvres orales qu’étaient les mythes, légendes et contes. Point intéressant et important, il n’est pas nécessaire de lire pour avoir une culture littéraire. Stephanie Meyer a écrit Twilight sans avoir lu un seul roman de vampires. Elle propose donc des vampires tout à fait atypique, notamment dû au fait qu’ils brillent au soleil. Toutefois, elle a gardé leurs crocs et la nécessité qu’ils boivent du sang. Si on parle de vampire, c’est le premier élément qui nous vient à l’esprit. Elle avait donc en amont une culture littéraire sur les vampires sans avoir lu de romans sur les vampires pour autant.

Lire la suite

La matière de Bretagne

Il n’existe que trois matières :
celles de France, de Bretagne et de Rome.
Ces trois matières ne se ressemblent pas.
Les contes de Bretagne sont tellement irréels et séduisants !
Tandis que ceux de Rome sont savants et chargés de signification
et que ceux de France voient chaque jour leur authenticité confirmée !

Chanson de Saines ou Chanson des Saxons de Jean Bodel

Dans la littérature médiévale, les textes s’inscrivent dans l’une des trois traditions : la matière de France, de Bretagne ou de Rome, connue aussi sous le nom de matière antique. La matière de Bretagne s’inscrit dans la tradition de la littérature arthurienne et propose légende et récit merveilleux. Contrairement aux deux autres matières, celle-ci à des origines surtout populaires. Ce sont en effet des chants, des contes, etc. qui vont être repris par les troubadours, trouvères et jongleurs gallois et armoricains entre 1550 et 1250. Ils sont marqués par la religion païenne et un mysticisme typiquement celtique.

Lire la suite

L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Lire la suite

Tout n’est pas littérature, le ukulélé !

Car tout n’est pas littérature dans ma vie, j’ai envie de te partager mes autres passions et l’une d’entre elles est le ukulélé !

Le ukulélé est un instrument traditionnel hawaïen, qui ressemble à une petite guitare avec seulement quatre cordes. Le but de cet article n’est pas de te faire l’histoire de cet instrument, mais de te parler de ce que j’aime dedans. Il faut savoir que je ne suis pas douée en musique, j’ai suivi des cours de guitare et pendant un an j’ai joué uniquement Au clair de la lune, bon mon professeur était naze, cela n’a pas aidait… Dans la série Steven Universe, le héros, joue du ukulélé et je suis tombée amoureuse de cet instrument. Je me renseigne et j’apprends avec joie que c’est super facile d’en jouer, au bout d’un mois tu sais déjà faire une ou deux chansons, n’importe qui y arrive.

Lire la suite

Mon club de lecture idéal a ouvert ses portes !

Petit bouleversement dans la publication des articles, car aujourd’hui c’est un grand jour ! Le club de lecture que j’ai rejoint a ouvert ses portes et… il a encore des places ! Comment ça encore des places ? Ce club de lecture n’a pas vocation à devenir un club de lecture avec une centaine de membres, mais au contraire, créer un petit groupe de lectrices et lecteurs discutant à la fois littérature et nouant des liens. Avant de t’expliquer en quoi ce nouveau club de lectures me correspond, je vais te parler de mes précédentes déconvenues.

Lire la suite

La figure de l’Ours dans la littérature jeunesse

Au détour d’un article de l’Ours bibliophile, j’ai découvert la très jolie BD Elma, une vie d’ours d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé. Quelle ne fut pas ma surprise quand en faisant un tour au rayon jeunesse de la médiathèque quand j’ai découvert les deux tomes le lendemain ! Continuant mon petit tour, je tombe sur plusieurs albums d’Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent, sur Björn, six histoires d’Ours de Delphine Perret et enfin sur Raven et l’ours de Bianca Pinheiro. Je n’ai pas particulièrement cherché des livres avec des ours, il n’y a pas de section qui leur est dédiée et ce n’était pas non plus ou un mois ou une semaine thématique. C’est simplement que la figure de l’ours est quand même pas mal présente en littérature jeunesse.

Lire la suite