Un coin de bouquin

Encore un article pour dire que je ne vais pas écrire pour le blog pendant un moment. Entre le ukulélé, la guitare, préparer un concours et mille et une autre activités, le blog n’est plus ma priorité.

Néanmoins, si tu aimes bien mon style d’écriture, je vais continuer d’écrire de temps en temps sur le blog un coin de bouquin ! C’est le blog en lien avec le club de lecture auquel je participe (et dont je suis adjointe à la présidente du club !). C’est un blog très sympa qui parle de littérature, mais pas que ! Et dessus je viendrai parfois parler de littérature, mais pas que !

Abonnez vous en masse à un coin de bouquin, y a pas mal d’articles qu’on a prévu, cela va être vraiment sympa. Et puis si ça te plait pas, tu pourras toujours te désabonner, mais s’abonner, c’est adopter un coin de bouquin.

https://uncoindebouquin.wordpress.com/

Interview Christopher Evrard, auteur auto-édité de dark fantasy

Christopher Evrard est un auteur autoédité qui publie sa saga de dark fantasy les Royaumes démoniaques. L’une des particularités très sympathiques de ses romans c’est qu’ils sont illustrés ! Une vraie plus-value dans l’univers de fantasy où personnellement j’adore quand je peux avoir un aspect visuel du monde dans lequel je me plonge. Au moment de l’écriture de cet article, il est en plein financement du troisième roman de sa saga avec une campagne Ulule que tu peux retrouver en cliquant ici. J’ai donc profité de cette occasion pour lui poser quelques questions sur la vie d’un auteur autoédité.

Illustration de Thomas Bourdon
Lire la suite

Balade littéraire dans les rues de Paris

Tu n’avais pas encore une idée de ce que tu allais faire pour les prochaines journées du patrimoine à Paris ? Alors, laisses-toi tenter par une balade littéraire des autrices de la rive gauche (1900-1940) ! Derrière ce projet se cache l’aventurière littéraire dont je ne cesse de te parler depuis trois ans, la créatrice de la Glory Book Box ! Si tu fais partie des ptis nouveaux sur le blog, je te renvoie sur l’interview que j’en avais fait et qui revient sur toute la box.

J’avais envie de faire connaître ses adresses parisiennes de femmes célèbres que je rencontrais souvent au détour d’une lecture. Après en avoir parlé avec la créatrice de Mère-Lachaise (qui propose des balades du Père-Lachaise autour des femmes illustres qui y sont enterrées et surtout une chouette page insta pour les regrouper avec des dessins et posts) et elle m’a convaincu que je devrais me lancer dans des balades touristiques autour de ces femmes.

Lire la suite

La librairie jeunes pousses

Au début de l’année, j’avais écrit un article sur le rôle qu’Amazon avait sur l’auto-édition. Sa place majeure est en partie due au fait qu’il y a peu d’endroits pour les auteurs et autrices autoéditées de vendre leur œuvre. Mais si tu n’as vraiment pas envie d’aller sur Amazon pour acheter et que tu en as assez d’attendre les salons littéraires, je suis ravie de te dire qu’il existe maintenant la très chouette librairie en ligne Jeunes pousses qui ne vend que des livres issus de l’auto-édition !

Je me suis rapprochée de sa créatrice, qui a eu la gentillesse de prendre le temps de répondre à mes questions. Étant donné que ses propos sont super intéressants et que je n’ai pas pu tout intégrer, je te propose de lire notre échange en cliquant ici.

Lire la suite

La librairie jeunes pousses – interview complète

Pourquoi ce nom ?

C’est un peu une évidence, enfin ça l’était pour moi. Il faut savoir que j’adore les plantes, sur le logo de mon blog il y a une petite pousse et j’aime bien l’idée que cela renvoie. Les Jeunes Pousses, ce sont les auteurs et en même temps le système de l’auto-édition qui commence à  vraiment se faire une petite place. Je trouve qu’il renvoie vraiment l’idée que je me fais de l’auto-édition, de ce que je veux proposer (aider à faire émerger des auteurs) et en même temps, cela fait écho à mes préférences personnelles.

Lire la suite

L’influence de la sphère littéraire sur mon rapport à la lecture

J’ai rejoint assez tardivement la sphère littéraire, je dirais que c’était il y a cinq ans environ, à l’âge de vingt-deux ans. Aujourd’hui avec le recul je me rends compte que mon rapport à la lecture a énormément évolué par rapport à cette fréquentation de la sphère littéraire.

J’ai commencé à m’y intéresser via des groupes Facebook parlant de lectures et échangeant des livres. C’était un monde un peu nouveau pour moi, je n’avais jamais grand monde avec qui discuter de mes lectures. Je lis énormément plus que mon entourage et pas forcément les mêmes lectures. Du coup j’ai découvert un peu ce monde où les gens sont passionnés de livres, mais c’est limite leur vie qui tourne autour des livres à les entendre. Je suis une personne qui ne sort jamais sans un livre sur elle, mais clairement j’avais l’impression d’être une petite joueuse. J’ai découvert des termes comme pile à lire (PAL) ou encore panne de lecture. Au début j’étais un peu perdue.

Lire la suite

De la littérature jeunesse à la littérature adulte — la fantasy

La littérature jeunesse n’est pas suffisamment considérée. Ce n’est pas parce qu’elle est destinée à un public plus jeune qu’elle ne propose pas une véritable richesse. Toutefois, tu as peut-être envie de lire de la littérature destinée à un public pour adulte et tu ne sais pas vers quels titres te tourner. Je te propose donc une sélection de romans adulte à partir de trois titres jeunesse.

Harry Potter de J.K. Rowling — sorcellerie

Les Magiciens de Lev Grosman a été décrit comme l’Harry Potter pour adulte. Oui et non je dirais. Le pitch est un peu le même que celui d’Harry Potter, sauf que le héros se nomme Quentin et il est beaucoup plus âgé. L’histoire est beaucoup plus sombre, plus complexe et plus adulte. Il y a de super idées, une intrigue qui tient la route. Par contre, l’auteur prend son temps de mettre tout en place et c’est hyper dense.
Tu aimeras ce roman, si tu as aimé dans Harry Potter : le système de magie, les aventures

Lire la suite

Le monde magique d’Harry Potter adapté au cinéma

J’avais écrit cet article bien avant de découvrir que J.K. Rowling était transphobe et j’avais prévu de le publier en juillet. J’ai quand même décidé de le publier, car pour moi l’univers Harry Potter s’est depuis longtemps détaché de son autrice. D’autant plus que cet article parle surtout de comment un univers fictif a été adapté au cinéma.

Si je ne suis pas une grande adepte de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter, je trouve que le monde magique a été par contre particulièrement bien représenté dans ses décors et ses éléments. Concernant les costumes, je ne trouve pas qu’ils correspondent vraiment à l’univers magique de le saga. Par conséquent, je ne m’y attarderai pas dans cet article. Dans le livre Le grimoire magique de Jody Revenson édité par Huginn et Munnin, on découvre les secrets de coulisses : comment on été pensés les objets, des anecdotes de tournages ou encore des informations sur la création d’objets particuliers. Ce qui m’a surtout fascinée, c’était de quelle manière on a imaginé objets, quelles sont les sources d’inspirations. Si un jour tu as l’occasion de feuilleter ce livre, je te le recommande, il y a un vrai travail de détails que l’on ne peut pas voir à l’écran à moins de faire un arrêt sur image en gros plan. Je suis vraiment contente d’avoir ce livre dans ma bibliothèque et il fait partie de ceux dont je ne compte pas me séparer !

Lire la suite

Oups, j’ai abîmé un livre qu’on m’a prêté !

Dans mon article « destruction de livres : de l’autodafé à l’art » dans les commentaires est revenue plusieurs fois la remarque des livres prêtés et rendus abimés. C’est une histoire que j’ai entendue bien trop souvent et qui fait que beaucoup de lectrices et lecteurs sont réticents à continuer à prêter leur livre. Si je suis du genre à considérer que tu peux faire ce que tu veux des livres qui t’appartiennent, il est tout à fait indélicat de ne pas prendre soin d’un livre que l’on te prête. Mais ceci vaut pour n’importe quel objet que l’on te prêtera, la personne attend que tu le rendes dans l’état.

Lire la suite