Mon adieu à la saga Harry Potter

51IF09uL6+LObjectif 2019 : lire un tome par mois de la saga Harry Potter et écrire deux articles sur chacun des tomes. Je mets une éternité à lire le premier tome, en particulier parce que je rêvasse de Poudlard en le lisant, en partie parce que l’histoire ne me happe plus suffisamment pour m’empêcher de me détacher des pages. Février est bien entamé et le second tome m’attend, mais j’ai mieux à lire. Quant à écrire des articles, après des heures à me creuser la tête dessus et des tentatives avortées, j’ai fini par abandonner lâchement l’idée ou tout du moins la mettre de côté. Lorsque je raconte ce projet à une de mes correspondantes, elle s’étonne que j’arrive à me contenter d’un tome par mois, de son côté, impossible de ne pas passer au second tome, puis au troisième, etc. Et puis je me retrouve à faire du tri dans mes livres, l’édition en anglaise dont j’avais fait acquisition à Shakespear & Co dont j’étais si fière finira dans la bibliothèque d’une amie. Les livres de la Bibliothèque de Poudlard première édition (plus jolie que l’actuelle) sont mis en vente. Quant Au grand livre des créatures magiques et Le livre des objets magiques je les conserve pour le moment plus pour l’intérêt de la réflexion graphique autour de la saga, que pour leurs univers. Au final il ne me reste que les sept tomes en français en livre. Je ne m’attarde pas sur les goodies de l’univers, certains disparaîtront et ceux qui restent le seront au même titre que mon arrosoir flamant rose et mon masque de démon : une décoration atypique. Si on ne sait pas qu’ils font partie de l’univers Harry Potter, on n’aura aucune idée de ma passion pour la saga. Au final, le seul lien qui pourrait révéler mon ancienne passion pour Poudlard c’est mes deux tatouages.

Je ne me considère pas comme une fan de la première heure, je n’ai pas grandi avec Harry comme beaucoup le disent si bien. J’ai été néanmoins pendant très longtemps une passionnée, écrivant et lisant des fanfictions, étudiant l’univers sous toutes ses coutures, dévorant des analyses, participant à des forums rpgs, écoutant du wizard rock et me présentant avant tout comme une serpentarde. (Quoi que ça je le fais toujours.) Et puis il y a eu une rupture, elle s’est faite avec l’Enfant Maudit. J’étais vraiment contente de sa sortie, mais pas autant que j’avais pensé. (Puis j’ai lu et j’ai dit : nop au revoir). Et puis là tout s’est enchaîné, relecture, dernier tri, le couperet est tombé, je ne suis plus cette passionnée d’Harry Potter.

Harry Potter ne fait plus partie de mes livres préférés. Ils sont toujours dans les livres qui me tiennent particulièrement à cœur. Aujourd’hui cependant je citerais plutôt Les Brumes d’Avalon, Fils de l’Ombre, Orgueil et Préjugés ou encore la Trilogie du Tearling parmi mes livres préférés. J’avais l’impression de me trahir en reconnaissant que ce n’était plus mes livres préférés, que j’aimais la saga, mais qu’elle n’était plus ma passion. J’avais ce sentiment de dire adieu à ma jeunesse. Si j’ai tant apprécié Harry Potter c’est avant tout pour sa communauté dont j’étais une participante active. Aujourd’hui je regarde d’un œil lointain les informations sur l’univers, quelque peu déçue de voir ce qu’il devient. Reconnaître cela, c’est aussi reconnaître que mes goûts littéraires ont changé. J’ai beaucoup plus d’exigences vis-à-vis des livres, je vais avoir un regard plus critique. C’est reconnaître que j’ai changé et même si c’est bien de changer, cela fait toujours un peu étrange d’en prendre conscience.

Je résigne donc aujourd’hui à faire mon adieu à cette saga. Un adieu qui ne signifie non pas que je vais arrêter de les lire, mais un adieu qui accepte que je ne lui accorde plus l’importance d’autrefois. Un adieu rempli de reconnaissances pour tout ce que cette saga m’a apporté. Un adieu qui la libère des exigences vis-à-vis d’elle. Pour moi elle était pendant très longtemps LA série de romans. Elle perd quelque peu de sa superbe, mais un nouveau lien se crée. J’appréhendais toujours ma relecture des tomes, de crainte d’être déçue. Ce n’est plus le cas, je n’ai plus d’attente vis-à-vis de ces livres. Aujourd’hui je reconnais à cette saga son droit de m’émerveiller ou de me décevoir sans que je ressente ça comme une trahison. Un adieu tardif, que j’ai eu dû mal à faire. Un adieu plein de promesses, car il me permettra de redécouvrir autrement la saga. Ça ne sera non plus la potterhead qui les lira, mais la lectrice passionnée de littérature.

Cet article m’a donné envie de me plonger dans le tome que j’ai prévu de lire ce mois-ci tient !

Publicités

14 réflexions sur “Mon adieu à la saga Harry Potter

  1. DF dit :

    J’ai eu cette impression après avoir vu et revu « Amadeus » de Milos Forman: au bout de cinq ou six fois, on a tout vu, c’est lassant. Et l’on revient au Mozart universel – celui de la musique, qui dépasse la lecture manichéenne Salieri/Mozart qu’en fait le cinéaste (et Pouchkine avant lui).

    En revanche, il y a des romans dont je ne me lasse pas, par exemple « Le beaujolais nouveau est arrivé » de René Fallet – relu cinq ou six fois lui aussi. Va savoir… sans doute a-t-il une richesse dont je n’ai pas encore tout perçu, entre art de vivre entre mecs qui ne se laissent pas enquiquiner («Je suis un vieux Peau-Rouge qui ne marchera jamais dans une file indienne.», lit-on en exergue libertaire, selon un certain Achille Chavée), poésie truculente et inquiétude humaine et écologique (j’ai dit « inquiétude », pas « panique »!)

    Enfin, concernant les multilogies, je devrais revenir aux « Jeunes filles » de Montherlant. Pas pour demain, mais qui sait? Pour voir comment ça résonne en moi à présent. Et à tout le moins pour la beauté du style.

    Aimé par 1 personne

  2. Angelakoala dit :

    Super chouette cet article! J’adore Harry Potter mais je n’en suis pas totalement folle comme beaucoup de gens sur la blogo pour qui c’est un peu une Bible 😀 Je suis en train de les relire (pour moi c’est plutôt un tome par an) et si je m’attendais à trouver ça très très gamin au final je me surprends à rire et à toujours être à fond dedans. Après c’est vrai que les gouts évoluent, tout comme l’auteure d’ailleurs, ça se ressent dans son écriture au fil des tomes ou bien à ses choix avec les Animaux Fantastiques ou bien l’enfant maudit (qu je n’ai toujours pas lu).
    Je ne connais pas du tout Les Brumes d’Avalon ni Fils de l’Ombre.

    Aimé par 2 personnes

    • Babitty Lapina dit :

      Merci 😀 Harry Potter a de grandes qualités qui font qu’on peut l’apprécier même une fois adulte ! Les goûts finissent pas évoluer oui et puis par exemple je me rend compte que j’ai plus d’exigence vis à vis de mes lectures et du coup je vais être moins emballée par cette saga qu’avant, voir ses défauts, tout en reconnaissant ses qualités !

      Les Brumes d’Avalon c’est la saga arhurienne du point de vue des femmes et centré autour des femmes. Je ne m’en lasse jamais et la découvre un peu plus à chaque relecture ! Fils de l’Ombre est le second tome de la trilogie de Septenaigue, une saga familial dont le premier tome est une réécriture du conte de fée des cygnes maudits !

      J'aime

  3. Ma Lecturothèque dit :

    J’ai toujours aimé Harry Potter et ça ne s’arrêtera pas. En revanche, si je me suis inscrite sur Pottermore pour connaître ma maison et autres choses, je suis loin d’être une acharnée. Faut dire que quand j’ai commencé à les lire, le premier film allait sortir, et surtout il n’y avait pas toute cette hype sur le net (et de toute façon, je n’avais pas internet). Donc tout ça est passé totalement au-dessus de moi et je continue d’apprécier l’œuvre pour ce qu’elle est, en évitant de prendre en compte les nouveaux films ou livres qui sortent car ils ne me plaisent pas plus que ça (ça divertit mais je n’y retrouve pas ce que j’ai aimé). En gros, je continue à aimé, j’ai deux éditions (une VF et une VO) et quelques goodies que l’on m’a offert, mais je n’ai jamais été ultra fan et c’est peut-être pour ça que je n’ai pas cette rupture que tu as désormais.
    Enfin, tu as raison, il y a des livres tellement extraordinaires comme Les Brumes d’Avalon qu’il serait bien dommage de se contenter de HP 😉

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Ma passion pour Harry Potter a été pour ma part pendant très longtemps liée à cette communauté tout autant que pour les livres. Sans ça je pense pas que j’aurais été aussi fan de la saga, elle aurait fait partie des livres que j’apprécie vraiment, mais sans plus pour autant.

      Les Brumes d’Avalon est l’une des meilleures saga au monde ♥ ♥ ♥

      Aimé par 1 personne

      • Ma Lecturothèque dit :

        L’effet de groupe joue énormément dans l’engouement.

        J’ai du mal à saisir combien de tomes il y a pour Les Brumes d’Avalon : j’ai lu Les Dames du Lac et Les Brumes d’Avalon, et le récit semble se terminer, mais j’ai vu qu’il y avait aussi Les Ancêtres d’Avalon et d’autres livres… Tu sais quelque chose à ce sujet ?

        Aimé par 1 personne

  4. motivationdouce dit :

    Je pense qu’on peut être fan des livres sans que cela implique de s’intéresser aux fanfic’s, goodies et nouvelles parutions. Je me demande si ça ne gâche pas un peu l’amour que l’on peut avoir pour l’œuvre de base en créant surconsommation et déception à la longue ? Maintenant il est possible qu’au bout de 20 relectures, on n’ait plus la même magie. C’est comme j’adorais Gilmore Girls et dernièrement, je me sentais moins impliquée en le regardant une énième fois, j’étais mm perplexe par rapport à ce sentiment nouveau 😶

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Ah oui tout à fait on peut être fan des livres sans s’intéresser à tout ce qui gravite autour. Dans mon cas tout était étroitement lié et sans toute cette communauté, je n’aurais probablement jamais autant passionnée par cette saga. Je ne pense pas que cela gâche l’appréciation d’une saga, là pour le coup cela l’a sublimé. Si je n’apprécie plus la saga aujourd’hui, c’est dû à la saga en elle-même avant tout et mes goûts qui ont changé !

      J'aime

  5. Bobby dit :

    Huhuhu je ne peux qu’approuver cet article, j’ai commencé à écrire le même la semaine dernière! 😀 Harry Potter aura toujours une place particulière dans mon coeur mais j’ai vraiment l’impression d’avoir franchi un cap qui creuse un peu un fossé entre ces livres et moi, c’es très bizarre puisque je pensais que ça n’arriverait jamais!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s