Jane Austen, héroïne littéraire

20190723_203333[1]Il existe quelques grands auteurs et autrices qui ont marqué sans aucun doute l’Histoire de la littérature et il y a ceux plus rares, qui ont aussi marqué la pop culture alors qu’ils étaient vivants il y a plusieurs décennies. Jane Austen fait partie de ces quelques personnages qui sont devenus tout aussi célèbres que leur œuvre. Dans cet article, je ne souhaite pas parler de sa vie, je reviendrai dessus dans un prochain article, mais de l’influence que Jane Austen a aujourd’hui encore sur nous. À travers ces différents livres qui sont tous indépendants des uns et des autres elle a su créer un univers présentant une Angleterre géorgienne qui se situe entre la bourgeoisie et la noblesse. Des personnages hauts en couleur, dont les défauts sont parfois même plus mis en avant que les qualités le tout dans un style très grinçant, voir moqueur.

Après avoir lu la biographie de Jane Austen, je pense qu’elle poserait un regard plutôt ironique sur tout ça et sur comment son nom s’est retrouvé décliné en multiples formes par ces fans pour créer un vocabulaire lié à son œuvre. On va ainsi parler d’univers austenien, les fans se désignent comme des janeites ou encore il y a les austeneries qui sont des livres ou des films qui ont pour référence l’œuvre de l’autrice. Cela peut être des prequels (avant l’histoire), des sequels (des suites), des réécritures modernes, des récits dont un élément modifié ou alors juste l’univers austinien est l’objet du récit tel que Coup de foudre à Austenland, un roman très sympa dont l’adaptation cinématographique est hilarante.

Jane Austen est avant tout un phénomène dans le monde anglo-saxon, mais il s’ancre de plus en plus en France. Il né dès la fin de sa vie, quand ses romans commencent à connaître le succès. La parution de sa biographie Souvenir de Jane Austen écrite par son neveu va la révéler un peu plus et accroître sa popularité. Aujourd’hui elle a le droit à des festivals, des sociétés austiniennes, des produits dérivés sur son œuvre et sa personne et il y a à Bath même un Centre Jane Austen ! Et puis elle a aussi le droit à plusieurs films sur ce que l’on sait de sa vie. Ce qui l’aurait très certainement agacée étant donné qu’elle a fait en sorte que l’on en sache le moins sur elle.

Ce qui est intéressant avec le phénomène Jane Austen c’est que ce n’est pas juste son œuvre qui passionne, mais aussi sa personne. On sait que ses récits étaient inspirés de ses contemporains, de ce qu’elle connaissait. J’ai toujours imaginé Jane Austen un peu comme l’un des personnages de son roman. Elle est devenue à son tour un personnage littéraire, sauf qu’elle a réellement existé. À travers ses personnages, on l’entend s’exprimer, n’hésitant pas à dire avec beaucoup d’humour, souvent grinçant, ce qu’elle pensait de la société dans laquelle elle évoluait.

La part accordée à la thématique amoureuse, fait que certains considèrent que Jane Austen écrit de la chick-lit. Le fait que les austeneries appartiennent quasiment toujours à la chick-lit peut renforcer ce sentiment. Personnellement, je ne suis pas d’accord de l’intégrer à ce genre littéraire. La romance est certes très présente dans son œuvre, mais c’est simplement parce que le mariage était essentiel à l’époque pour une femme. Sans un mariage, dans le milieu social de Jane Austen, les femmes n’avaient d’autres choix que de rester avec leur famille. Lors des premières publications de ses romans, ses admirateurs étaient avant tout des hommes érudits eux-mêmes écrivains ou éditeurs. Elle était donc connue surtout au sein du milieu littéraire et pas du tout du grand public. On est donc loin du genre de personne qui lit de la chick-lit !

De plus, dire que Jane Austen écrit de la chick-lit peut laisser penser que son style d’écriture correspond à ce genre littéraire. Ce qui n’est pas vraiment le cas, sans être une autrice inaccessible, Jane Austen reste une autrice classique. Son appartenance à la pop culture peut laisser à penser que l’on va aller dans une littérature légère et sans prise de tête. Ce qui n’est pas vraiment le cas. Elle a une intrigue qui se rapproche beaucoup des comédies romantiques, du coup quand on en résume un de ses romans, c’est l’image qu’on peut avoir. Sauf qu’à tout cela s’ajoute de nombreux petits éléments ici et là qui font que compléter l’œuvre et font de ces romans de grands romans de la littérature. Du coup cela peut surprendre si l’on ne s’attend pas à ça. Jane Austen est accessible, mais demande un effort intellectuel dont il faut avoir conscience avant de se lancer dans un de ses romans pour la première fois. Rapidement on se retrouve plongé dans son œuvre et on ne peut plus lâcher le roman, mais c’est un style qui a une certaine exigence.

Il faut donc reconnaître que la BBC a eu une bonne idée en adaptant les grands classiques anglais. La BBC est une chaîne de télévision anglaise, qui a voulu faire découvrir les classiques anglais à travers des adaptations. Les Anglais ne lisent pas assez de classique ? On va donc les amener à eux ! L’ensemble de l’œuvre de Jane Austen a été adaptée et notamment Orgueil et Préjugés avec Colin Firth dans le rôle de Monsieur Darcy. Je pense que ce film et la scène où Monsieur Darcy sort de l’eau avec sa chemise trempée collée au torse a joué dans la popularité de ce personnage en particulier. L’œuvre de Jane Austen comprend une pléthore de personnages masculins, mais lui a le droit à un fan-club.

Pour moi Jane Austen est un personnage de la pop culture en tant que personne et avec son œuvre, déjà parce que dans son style, on se sent proche d’elle. Elle assène des vérités qui, malgré l’évolution des conventions sociales, traversent les époques. Même si l’on n’appartient pas à la petite noblesse anglaise, on se retrouve très facilement dans ses personnages. Bien entendu, il ne faut pas non plus oublier sa capacité à nous faire rêver avec des héros masculins tout à fait charmants, sans être trop parfait pour autant. Ainsi que des héroïnes fortes, déterminées et très différentes les unes des autres. Sans être de la chick-lit, je pense que Jane Austen fait partie des ancêtres qui ont donné naissance à ce genre.

Est-ce que tu aimes l’œuvre de Jane Austen ? Quel est ton roman préféré ?

11 réflexions sur “Jane Austen, héroïne littéraire

  1. uneviedeslivres dit :

    Je pense aussi qu’on ne peut pas voir Jane Austen comme ayant écrit de la chick-lit… Ça ne correspond pas au genre.

    J’ai lu trois de ses romans, et je crois que mon préféré est Persuasion, devant Orgueil et Préjugés, mais je n’ai pas accroché avec Mansfield Park. Et toi ?

    Aimé par 1 personne

  2. Babitty Lapina dit :

    J’ai lu il y a très longtemps Persuasion, du coup je m’en souviens plus trop. Orgeuil et Préjugés reste sans aucun doute mon préféré ♥ J’aime beaucoup Mansfield Park, même si parfois il est long, voir lent. J’aime beaucoup les romans qui racontent l’histoire d’un personnage de sa petite enfance à l’âge adulte. C’est pour cette raison que j’aime aussi énormément Jane Eyre ♥ J’adore aussi L’Abbaye de Northanger !

    J'aime

  3. Symphonia dit :

    J’aime beaucoup l’univers de Jane Austen, sa manière d’écrire et de se moquer aussi de ses contemporains. J’ai beaucoup aimé Orgueil et préjugés et Mansfield Park. J’ai moins aimé Emma par contre. Mais ce sont des livres que j’ai lus et que je relirai avec grand plaisir.

    Aimé par 1 personne

  4. L'ourse bibliophile dit :

    J’aime beaucoup Jane Austen et tu en parles vraiment bien ! J’adore tes articles sur des genres littéraires ou des autrices. Je n’aurais jamais pensé à qualifier ses écrits de chick-lit, ce n’est pas du tout ce que je mettrais sous cette appellation !
    Je n’ai pas encore lu Mansfield Park et Northanger Abbey (et ma lecture de Persuasion remonte à trop longtemps pour que je m’en souvienne), j’ai encore de beaux moments de lecture devant moi !

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Merci c’est le genre de commentaires que j’adore et qui fait ma soirée ! Ce sont des articles que j’aime beaucoup écrire et l’aspect culture litteraire mériterait d’être plus développé sur le blog !
      Moi non plus je n’aurais pas pensé à qualifier de chick lit Jane Austen, mais au delà de l’anachronisme ca colle tout à fait. J’ai d’ailleurs vu des éditions jouées sur ça d

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s