Du conte à Disney, la Reine des neiges

A l’occasion de la sortie du film la Reine des neiges 2, je te propose de revenir sur l’adaptation du conte d’Andersen par Disney. Dans cet article, je parle uniquement du premier film, n’ayant pas encore vu le second, je ne pourrais rien révéler à son sujet par mégarde ! La reine des neiges est le second conte de fée d’Hans Andersen qui est adapté par Disney. Le premier nous avait fait plonger sous l’océan avec la petite sirène, cette fois-ci, plaid et boissons chaudes sont recommandés !

7a88434f-3286-41fa-a203-a5ce843f1abd-frozen-2-first-trailer

La Reine des neiges fait partie de cette lignée de conte adaptés beaucoup plus librement par Disney. Contrairement aux films que j’avais précédemment comparés aux œuvres littéraires, on ne suit pas vraiment, voir pas du tout l’histoire originale. Même Alice aux pays des merveilles que j’ai oh combien critiqué se rapproche un peu de l’histoire originale. La reine des neiges du conte d’Andersen se rapprocherait plus de la Sorcière Blanche dans la saga Le Monde de Narnia que d’Elsa. Pourtant, quand on s’intéresse à l’aspect graphique ou à des détails de caractères des personnages, on retrouve des éléments du conte.

« Les murailles du château étaient faites de neige amassée par les vents, qui y avaient ensuite percé des portes et des fenêtres. Il y avait plus d’une centaine de salles immenses. La plus grande avait une longueur de plusieurs milles. Elles étaient éclairées par les feux de l’aurore boréale. Tout y brillait et scintillait. Mais quel vide et quel froid ! »

Est-ce que cela ne te rappel par le château d’Elsa ? Si tu ne connais pas le conte, c’est l’histoire de Kay qui reçoit un éclat du miroir du diable dans l’œil et qui devient aigrie de la vie. Il se fait kidnapper par la Reine des neiges. Son amie Gerda va donc partir à sa recherche, vivre plusieurs aventures et finit par la sauver. Si tu veux le lire en entier, tu peux aller sur le site wikisource. C’est de là que sont tirées mes citations !

Disney avait tenté dès 1937 d’adapter ce conte de fée, c’est cette année-là que sortait Blanche-neige. Toutefois le physique de la Reine des neiges posait soucis et on ne savait pas comment l’adapter.

« Quelques flocons de neige tombaient lentement. Le plus grand vint se fixer sur le bord d’une des caisses de fleurs ; il grandit, il grandit, et finit par former une jeune fille plus grande que Gerda, habillée de gaze blanche et de tulle bordé de flocons étoilés. Elle était belle et gracieuse, mais toute de glace. Elle vivait cependant ; ses yeux étincelaient comme des étoiles dans un ciel d’hiver, et étaient sans cesse en mouvement. »

Disney a vraiment respecté la description physique du personnage. Elsa n’est pas toute de glace, mais sa tenue est travaillée de telle manière qu’elle rappelle la glace et sa longue cape est un flocon de neige. Dans les premières esquisses de ce personnage, elle possède une tenue beaucoup plus sombre et correspondant plus au caractère de méchante qu’elle devait incarner. Eh oui ! Dans la première version du scénario, Elsa était la grande méchante de l’histoire. D’ailleurs, tout comme La reine des neiges, Elsa vit dans un château de glace à l’écart de tout et est capable de créer des monstres de neige. La chanson Libérée, délivrée a inspiré les scénaristes qui ont décidé de rendre le personnage plus complexe. Elsa ne serait pas juste inspirée de la Reine des neiges, elle serait aussi inspirée par le personnage de Kay.

La ressemblance entre Kay et Elsa va au-delà du fait que ces deux personnages sont sauvés par leur sœur. (Kay n’est pas vraiment le frère de Gerda, mais ils se considèrent comme tel.) Kay va recevoir un bout de miroir dans l’œil et va dès lors devenir grave, sérieux et perdre tout plaisir à la vie. Il en va de même pour Elsa qui blessant sa sœur à la tête, se renferme sur elle-même et devient dépressive. Chacun va blesser sa sœur, s’en éloigner avec le temps et s’en aller. Si Kay se fait kidnapper, Elsa ne part pas du château par choix au début, mais par peur. S’être inspiré à la fois du personnage de la Reine des neiges et de Kay pour créer Elsa a permis de proposer une héroïne beaucoup plus complexe et sympathique.

Quant à Anna, elle est sans aucun doute Gerda. Elle aussi va devoir faire face à différentes épreuves et rencontrer différents personnages. On peut y trouver plusieurs petites références au conte de fée, ainsi elle fait la rencontre de Sven le renne, elle doit se dépouiller de sa tenue de princesse pour une tenue plus chaude, dans la boutique où elle va, il y a un sauna.

« Quelle chaleur il faisait chez elle ! aussi n’avait-elle presque pas de vêtements. »

Au-delà du conte, Disney a fait des références à Andersen. Il y a ainsi un clin d’oeil dans le choix du nom des personnages, le nom complet du conteur est : Hans Christian Andersen et nous avons Hans, Kristoff, Anna et Sven ! On rattache aussi le royaume d’Arendelle au Danemark, pays d’Andersen. Autant dans la petite sirène nous étions dans un royaume relativement neutre, autant cette fois-ci nous avons de nombreuses références à la fois dans les décors, avec le personnage de Sven et avec les trolls ! Les trolls viennent tout droit de la mythologie nordique incarnant les forces naturelles. Disney revient aux origines de la créature on proposant cette version très sympathique.

La Reine des neiges est un film que j’apprécie beaucoup et même s’il ne se rapproche pas du conte d’origine, il est assez facile de voir le lien entre les deux récits. Si tu aimes Disney, je te recommande d’aller lire mes différents articles sur la manière dont Disney adapte la littérature. Dis moi en commentaire si je t’ai mis la chanson Libéré, Délivrée en tête et à quel prochain Disney tu aimerais que je m’attaque !

19 réflexions sur “Du conte à Disney, la Reine des neiges

  1. aurelalala dit :

    Bel article. Il me faut lire le conte que j’ai déjà sûrement lu plus jeune mais je ne m’en souviens pas. J’en lisais tellement… 😁
    Pour ma part, j’ai plus accroché au deuxième qu’au premier film mais le côté grand écran a dû aider un peu. Le 1, je l’ai vu chez moi. Quant à la chanson, ça va, elle n’est pas dans ma tête. Pour l’anecdote, j’avais appris la version espagnole et je la chantais à ma fille tous les soirs pour l’endormir 😂

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      Moi aussi j’en lisais tellement quand j’étais jeune ! J’avais un tas de vieux livres de contes en tout genre et du coup je connais des contes qui sont pas forcément très connus. Mais… j’ai tout perdu avec mes multiples déménagements, maintenant j’essaie de me refaire une collection !

      J’espère pouvoir aller voir au cinéma le second ! Mais ça risque d’être compliqué avec la grève pour prendre les transports… ><

      Hoo cette anecdote est BEAUCOUP TROP mignonne !

      Aimé par 1 personne

      • aurelalala dit :

        Dommage pour tes pertes de livres… Perso, c’était les livres de ma grand-mère donc ils sont encore récupérables chez elle si elle ne s’en sert pas. Et j’ai avec moi du Perreault, du Grimm et je dois aussi avoir du Andersen. 😊
        Je te souhaite de pouvoir aller au ciné.
        Eh bien, c’était sûrement mignon 😂 mais c’est beaucoup moins le cas maintenant. L’adolescence, ça craint 😉.

        Aimé par 1 personne

  2. Nox dit :

    Merci pour cet article qui m’a appris des choses 🙂 Sans être une fan « puriste », j’aime beaucoup certains dessins animés Disney et j’ai vraiment adoré la Reine des Neiges.
    Le 2 est vraiment bien voire mieux, plus complexe. Même s’il s’éloigne encore plus du conte original je le crains. En tout cas il est réussi et j’espère que tu nous donnera on avis éclairé dessus à l’occasion ?

    Aimé par 1 personne

    • Babitty Lapina dit :

      J’aime beaucoup le film aussi ! J’ai hâte de voir le second 😀 Je suis contente que cela t’ait appris des choses !

      Je verrais comment je peux aborder le film quand je le verrais ! x) Disney s’éloignant de plus en plus du conte original, c’est parfois compliqué de faire le lien. Pour cet article cela m’a pris du temps à trouver le bon angle ! Pour La princesse et la grenouille je pense que je vais faire la comparaison entre le conte, mais aussi les récits vaudous !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s