L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Nos âmes jumelles, Nos âmes plurielles et enfin Nos âmes rebelles racontent l’histoire d’une autrice et d’une dessinatrice qui vont devenir amies et travailler ensemble. On suit leur histoire sur plusieurs années et on les retrouve chez… Pyxis ! Eh oui, on retrouve nos deux héroïnes dans la trilogie des stagiaires et on découvre comment le monde de l’édition peut être impitoyable avec les auteurs et autrices. Et quand je dis impitoyable ce n’est pas uniquement à travers le refus de manuscrit, mais bien dans le traitement des auteurs et autrices… Cette trilogie se concentre sur l’histoire d’amitié, mais aussi de son envie de rêver de vivre de sa passion et comment en faire son métier. Le premier tome est un mélange d’anecdotes réelles et d’histoires inventées. (Samantha Bailly en parle dans cette interview) Pour suivre pas mal l’autrice, cela ne m’étonne pas et je me suis plusieurs fois posée la question !

Ces deux trilogies contemporaines sont complémentaires et proposent un regard très intéressant du monde de l’édition du côté éditeur et éditrice, ainsi que du côté autrice et auteur ! Je pense que c’est un bon moyen de découvrir un peu ce monde à travers ces deux trilogies. Bien qu’elles soient jeunesses, elles proposent une intrigue poussée et assez addictive. La plume de Samantha Bailly a un truc qui résonne vraiment bien avec l’écriture contemporaine je trouve et j’avoue que quand je me suis plongée dans l’une et l’autre trilogie j’ai eu beaucoup de mal à lâcher les romans ! Je trouve vraiment intéressant de voir comment ces deux trilogies sont liées. C’est fait de manière très naturelle et ce n’est pas du tout forcé. Je n’ai pas encore lu le reste des romans contemporains de l’autrice, mais je me demande si on retrouve Pyxi ou des références aux personnages de l’une des deux trilogies !

Pas quelle saga commencée ? J’ai personnellement commencé par la saga des Stagiaires et ensuite j’ai découvert Nos âmes jumelles. Les deux sagas ont été publiées à un an d’écart et il en allait de même pour les tomes qui ont suivi. J’aime l’ordre que j’ai fait, car cela m’a permis de découvrir l’histoire de deux personnages secondaires de la saga des Stagiaires. Dans l’autre sens, ça sera plus retrouver deux personnages que tu as suivi durant trois tomes. Et si les deux trilogies sont incontestablement géniales et très bien écrites, j’ai quand même eu une préférence pour la saga des Stagiaires. Ce n’est pas de la littérature jeunesse et je me suis beaucoup plus retrouvée dans les personnages tout au long de la trilogie. Nos âmes jumelles la trilogie débute quand elles sont des adolescentes et se terminent durant leurs études. Si je devais faire un choix entre les deux sagas, c’est juste pour ça. Néanmoins, je te recommande chaudement de te laisser tenter par les deux trilogies.

As-tu déjà lu Samantha Bailly ? Est-ce que tu aurais un de ces livres en particulier à recommander ? Si tu veux la découvrir un peu plus, tu peux découvrir l’article que j’avais écrit sur elle à l’époque. Comme tu peux le voir depuis j’ai lu deux de ses trilogies et je suis bien décidée à continuer à découvrir ses livres. La Marelle en particulier me fait pas mal de l’œil depuis quelque temps.

6 réflexions sur “L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

  1. Sia dit :

    Chouette article ! Et merci pour le lien 🙂
    Je dois dire que la lecture des Stagiaires ne m’a pas du tout donné envie de bosser dans l’édition (ni dans le jeu vidéo car, je ne sais pas pourquoi, mais le parallèle s’est fait immédiatement dans ma tête à la lecture). Comme toi, j’ai préféré Les Stagiaires, mais c’est vraiment plus pour une question d’adéquation de préoccupations entre les personnages et moi que pour une question de qualité (car les deux séries sont vraiment très bien).

    Aimé par 1 personne

    • Babitty dit :

      Tu as dû être surprise en découvrant un ancien article mentionné ! C’est vrai que la sagas des stagiaires coupe toute envie de bosser dans l’édition. Samantha Bailly m’avait déjà fait prendre conscience que le métier d’autrice n’était pas du tout fait pour moi ! Elle arrive à bien montrer la réalité très dur de ces métiers qui font rêver et je trouve ça important.

      J'aime

    • Babitty dit :

      L’histoire du roman m’a fait aussi penser à la maison d’édition Bragelonne, surtout que Samantha Bailly a publié dans cette maison d’édition ! Je ne connais pas l’histoire de la maison d’édition, mais le côté maison d’édition qui se la joue très jeune, présente à la japan expo, etc.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s