La librairie jeunes pousses

Au début de l’année, j’avais écrit un article sur le rôle qu’Amazon avait sur l’auto-édition. Sa place majeure est en partie due au fait qu’il y a peu d’endroits pour les auteurs et autrices autoéditées de vendre leur œuvre. Mais si tu n’as vraiment pas envie d’aller sur Amazon pour acheter et que tu en as assez d’attendre les salons littéraires, je suis ravie de te dire qu’il existe maintenant la très chouette librairie en ligne Jeunes pousses qui ne vend que des livres issus de l’auto-édition !

Je me suis rapprochée de sa créatrice, qui a eu la gentillesse de prendre le temps de répondre à mes questions. Étant donné que ses propos sont super intéressants et que je n’ai pas pu tout intégrer, je te propose de lire notre échange en cliquant ici.

La librairie Jeunes pousses a ouvert ses portes le 4 juin 2020, toute nouvelle, mais proposant déjà de nombreux ouvrages en format physique, numérique et même audio ! Le format, tout comme le prix, va dépendre de ce que l’auteur, l’autrice, souhaite proposer.

« Comme en France il y a le prix unique du livre, c’est l’auteur qui fixe le prix de son livre pour s’aligner avec les autres plateformes de vente. »

Donc pas d’inquiétude, le prix sera le même à la librairie Jeunes pousses que partout ailleurs !

La librairie Jeunes pousses c’est aussi un gage de qualité. Tous les livres sont lus pour vérifier que la grammaire, l’orthographe, etc. soient irréprochables. C’est un point qui m’a bien souvent fait grincer des dents dans l’auto-édition et qui fait que j’y vais à reculons maintenant. S’il y a quelques coquilles Lou, va corriger, mais sinon elle renvoie vers les correcteurs avec qui elle a un partenariat.

« Le but de la librairie n’est pas d’accepter tout le monde, mais de donner une chance aux auteurs qui font l’effort de proposer un roman de qualité. Comme je le dis souvent, des coquilles, ça arrive. L’erreur est humaine, même les correcteurs et les maisons d’édition ne sont pas infaillibles. Mais quand c’est bourré de fautes, c’est non. Et du coup, je veux sortir de la masse ces auteurs méritants. J’essaie vraiment d’être objective lors de la sélection et de me baser que sur des critères objectifs. Je ne vends pas juste des romans qui me plaisent et qui font partie de mes genres de prédilection. Non, ce sont des romans qu’on a jugés de qualité et qui méritent une chance d’être lu. »

Je trouve que cette idée de librairie vraiment géniale et je pense qu’à terme la librairie va devenir un acteur important du monde littéraire dans l’auto-édition. Pourtant au début Lou n’avait pas l’intention de créer une librairie, à la fin de ses études elle comptait rejoindre le monde salarial.

« Au début, je voulais faire une sorte d’annuaire, je ne pensais pas encore créer une entreprise. Mais d’autres l’ont déjà fait et très bien, le projet a mûri dans son coin, j’en ai parlé à des amis et un jour, la réponse s’est imposée à moi : je devais créer une librairie spécialisée dans l’auto-édition. »

Je suis personnellement vraiment admirative du travail qu’elle a fait et elle ne compte pas s’arrêter là ! Elle envisage notamment de retravailler le site de la librairie pour proposer une meilleure expérience à la fois au lectorat et aux autrices et auteurs. Au-delà de la librairie, elle envisage de créer une agence de communications pour auteurs et autrices et même de se lancer dans une maison d’édition ! Je trouve génial qu’il y ait de plus en plus de femmes autoentrepreneuses qui se lancent et font bouger le monde littéraire.

Si toi aussi tu écris et que tu souhaites être dans l’auto-édition, je te recommande chaudement de te tourner vers la librairie Jeunes pousses qui est particulièrement bienveillante. La librairie a des partenariats avec des correctrices, des illustrateurs et même des blogueurs pour promouvoir le livre ! Lou a vraiment su s’emparer du côté numérique de sa librairie pour proposer un service complet et attractif à la fois pour le lectorat et les autrices et auteurs. Dont n’hésitez plus !

Je remercie encore une fois Lou d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, file lire notre échange complet si ce n’est pas déjà fait par ici ! Le lien de la librairie est glissé un peu partout sur l’article, mais sinon clique ici pour aller la voir. Enfin tu peux retrouver Lou sur son blog Lou des bois.

On se retrouve en commentaire pour s’échanger des bons titres d’auto-éditions ?

6 réflexions sur “La librairie jeunes pousses

  1. aurelalala dit :

    L’initiative est excellente, c’est vrai. Moi qui lis beaucoup d’auto-édités, je vois pas mal de lacunes mais je reste relativement tolérante d’autant que grande maison d’édition n’est pas toujours garantie de bonne qualité/traduction.
    En jeunesse, il y a notamment la série Chupacabra de Sébastien Tissandier, illustrée par Vael Cat qui vaut le détour. 😁

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s