Ma visite chez Victor Hugo

Victor_Hugo_001Quand on est un amoureux / amoureuse des livres, faire une sortie en rapport avec sa passion c’est surtout aller voir une librairie ou aller dans un salon du livre. Cependant, on peut aussi visiter des bibliothèques magnifiques ou bien des maisons d’auteurs ! J’ai visité ce week-end la maison de Victor Hugo à Paris. On peut aussi visiter Hauteville House à Guerseney une île Anglo-Normande. Je ne l’ai pas visitée, mais d’après ma Queen Mum c’est vraiment sympa et nettement plus grand de ce que l’on peut visiter à Paris. De ce que j’ai vu à Guerseney vous pouvez visiter les différents étages de la maison et le parc. À Paris c’est nettement plus petit…

Lire la suite de « Ma visite chez Victor Hugo »

L’annuaire de l’internet littéraire

annuaire

Histoire Naturelle de Bibliophiles existe depuis le 11 février, il a donc tout juste sept mois et un jour aujourd’hui ! Il a connu depuis de nombreuses évolutions, dont un changement de plateforme. Tout au début, j’avais pour projet de présenter régulièrement ce que je nomme l’internet littéraire. C’est-à-dire les blogs, Booktube, des instabooks ou encore de la littérature accessible gratuitement sur internet. Cependant, j’ai rapidement dû stopper le projet, car avec les blogs par exemple c’était très redondant. J’ai parlé bien de la présence de la littérature sur les réseaux sociaux, mais cela n’a rien à voir avec mon projet de base.

Lire la suite de « L’annuaire de l’internet littéraire »

La honte du lecteur

images (3)J’ai mis longtemps avant d’oser ouvrir un blog littéraire. Rien que le terme osé révèle le fond de ma pensée. Comme si je n’étais pas légitime à le faire. Pourtant, la seule condition pour ouvrir un blog littéraire et d’apprécier la littérature. Et encore, vous pouvez ouvrir un blog littéraire sans apprécier la littérature, mais il n’y aura pas grand amusement. Si je ne me sentais pas légitime à ouvrir un blog littéraire, c’est parce que j’étais habitée par ce que j’appelle la honte du lecteur. Je n’aimais pas les bons livres, je n’avais pas assez de livres, je ne lisais pas suffisamment, je n’étais pas une bonne lectrice. D’ailleurs parfois ce sentiment insidieux me revient. Peut-être n’avez-vous jamais ressenti cela, dans ce cas je vous envie. Mais que ce soit le cas ou non, je vous propose de venir le combattre avec moi.

Lire la suite de « La honte du lecteur »

L’Histoire du mot autrice

Si vous avez lu quelques articles d’histoire naturelle de bibliophiles, vous avez dû constater, et peut-être même tiqué, sur l’usage du mot autrice. La première fois que je l’ai entendu, c’était dans la bouche de ma prof de français en première. Elle déclarait ce mot étant ridicule. Jeune, naïve et stupide, je me suis accordée avec elle. Pourtant aujourd’hui je l’utilise et j’espère qu’après cet article, vous l’utiliserez vous aussi ou du moins vous ne jugerez plus ce terme si ridicule !

Lire la suite de « L’Histoire du mot autrice »

Portrait fictif : Jessie Burlingame

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

N.B. – D’habitude je vous met une représentation du personnage, ici j’en ai aucune, ça sera donc juste la couverture du livres…

jessieJe dois vous avouer que jamais je n’aurais pensé de parler de Jessie dans portrait fictif. Elle fait pourtant partie de ces personnages littéraires qui m’ont énormément marqué. Elle est d’ailleurs le personnage féminin appartenant aux romans de Stephen King qui m’a le plus marquée. Des années après ma première lecture, je me souvenais encore d’elle. Néanmoins, elle n’a jamais fait partie des personnages dont je comptais parler un jour. Alors, pourquoi vous en parlez aujourd’hui ? Eh bien parce que cet article n’est pas comme les autres, je l’écris en collaboration avec une super amie et super blogueuse Noémie. Si vous suivez ce blog depuis le début, ce nom vous dit peut-être quelque chose, car j’avais parlé de sa page Facebook littéraire ! Depuis, elle a migré vers un blog WordPress : Demy Notebook. Et pour le découvrir, je vous propose de commencer par sa critique du roman Jessie de Stephen King.

Lire la suite de « Portrait fictif : Jessie Burlingame »

L’autrice du mois : J.K. Rowking

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

J.K. Rowling devait faire partie de cette série d’articles. Cette année, c’est les 20 ans du premier tome de sa saga Harry Potter. Le mois de juillet est son anniversaire et celui Harry. Elle ne pouvait donc qu’être que l’autrice de ce mois-ci. Saviez-vous que J.K. Rolwing a utilisé ses initiales pour publier ses romans parce que l’on considérait qu’une femme ne serait pas intéressante ? Ainsi, les lecteurs pouvaient supposer qu’elle était un homme. Autre fait intéressant, elle a publié sa saga policière sous un pseudonyme masculin. Cependant, dans cette série d’articles je ne vous parle pas de la vie des autrices, mais de mon rapport que j’ai avec ces dernières. J’ai découvert J.K. Rowling assez tardivement. J’ai commencé à lire les livres de la saga Harry Potter qu’après la sortie du second film et avant de m’y mettre je faisais du rpg Harry Potter. Malgré ce début assez étrange, je peux quand même affirmer que J.K. Rowling a su bouleverser ma vie. Si je me suis mise à l’écriture, découvert les fanfictions et les forums RPG c’est bien grâce à Harry Potter.

Harry-Potter-Couverture-livre-18-10-British-Kid--900x196

Lire la suite de « L’autrice du mois : J.K. Rowking »

Le mari de mon frère

Date de publication : 08/09/16mari-frere-1
Auteur : Gengoroh Tagame
Genre : Manga, LGBT
Edition : Akata
Format : Manga
Nombre de pages : 200

Je continue mon défi sur la littérature LGBTAIQ et ce mois-ci je vous propose de découvrir une série de mangas toute mignonne et tellement parfaite : Le mari de mon frère. Je n’ai jamais parlé de manga jusque là sur HNB, pourtant je les adore ! Tous les mois, une grosse partie de mon budget littéraire part dans les mangas. Normalement, je vous parle uniquement du premier tome dans le cadre d’une série. Pour les mangas, je trouve que je peux vraiment juger qu’à partir du second tome. Je vais donc parler des trois tomes qui sont sortis en France, tout en faisant attention de ne pas vous spoiler le récit.

Lire la suite de « Le mari de mon frère »

Le métier de traducteur

tradPrécédemment je vous ai parlé du métier d’écrivain public et de lecteur-correcteur. Je continue aujourd’hui mon tour des métiers en rapport avec la littérature en vous en présentant un merveilleux qui permet de faire le tour du monde à travers les livres sans quitter sa langue maternelle. On va parler de traduction ! Bénédicte a bien voulu partager avec moi son quotidien de traductrice. Ce nom vous dit quelque chose ? Elle est aussi lectrice-correctrice et toujours dirigeante de l’entreprise TSL Langues. À la fin de cet article, vous pourrez trouver un lien vers son témoignage complet racontant son métier passionnant !

Lire la suite de « Le métier de traducteur »

Témoignage lecteur-correcteur et traducteur

Bénédicte qui est lectrice-correctrice et traductrice à bien voulu témoigner pour présenter son métier. Vous pouvez la retrouver sur son site : TSL Langues.

PARCOURS

Linguiste et interprète de formation, j’ai exercé comme interprète pendant 10 ans et en tant que correctrice freelance. J’ai par la suite créé mon entreprise TSL Langues, petite mais dynamique, mettant de côté l’interprétation pour me concentrer sur la traduction (et toujours la correction !)

J’ai choisi cette voie par passion, l’amour des langues joue un rôle évidemment. Je les aime toutes, y compris celles que je ne parle pas mais dont j’apprécie les sonorités.

Lire la suite de « Témoignage lecteur-correcteur et traducteur »

Portrait fictif : Geneviève Lefoux 

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

LefouxfaceConnaissez-vous la délicieuse Geneviève Lefoux ? Si vous n’avez pas encore fait sa rencontre, après cet article vous allez très probablement vous lire les trois sagas de Gail Carriger : Le Protectorat de l’ombrelle, Le pensionnat de Mlle Géraldine et Le Protocole de la Crème anglaise. Pour vous déclamer mon amour à Geneviève, je vais devoir vous spoiler les trois séries au sujet de ce personnage. Ne vous inquiétez pas, je fais attention de ne rien révéler de l’intrigue principale du roman. Geneviève est un personnage secondaire dans les trois séries. On pourrait même dire qu’elle appartient au décor. Néanmoins, elle a su quand même voler mon cœur.

Lire la suite de « Portrait fictif : Geneviève Lefoux «