Le monde magique d’Harry Potter adapté au cinéma

J’avais écrit cet article bien avant de découvrir que J.K. Rowling était transphobe et j’avais prévu de le publier en juillet. J’ai quand même décidé de le publier, car pour moi l’univers Harry Potter s’est depuis longtemps détaché de son autrice. D’autant plus que cet article parle surtout de comment un univers fictif a été adapté au cinéma.

Si je ne suis pas une grande adepte de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter, je trouve que le monde magique a été par contre particulièrement bien représenté dans ses décors et ses éléments. Concernant les costumes, je ne trouve pas qu’ils correspondent vraiment à l’univers magique de le saga. Par conséquent, je ne m’y attarderai pas dans cet article. Dans le livre Le grimoire magique de Jody Revenson édité par Huginn et Munnin, on découvre les secrets de coulisses : comment on été pensés les objets, des anecdotes de tournages ou encore des informations sur la création d’objets particuliers. Ce qui m’a surtout fascinée, c’était de quelle manière on a imaginé objets, quelles sont les sources d’inspirations. Si un jour tu as l’occasion de feuilleter ce livre, je te le recommande, il y a un vrai travail de détails que l’on ne peut pas voir à l’écran à moins de faire un arrêt sur image en gros plan. Je suis vraiment contente d’avoir ce livre dans ma bibliothèque et il fait partie de ceux dont je ne compte pas me séparer !

Lire la suite

L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Lire la suite

La figure de l’Ours dans la littérature jeunesse

Au détour d’un article de l’Ours bibliophile, j’ai découvert la très jolie BD Elma, une vie d’ours d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé. Quelle ne fut pas ma surprise quand en faisant un tour au rayon jeunesse de la médiathèque quand j’ai découvert les deux tomes le lendemain ! Continuant mon petit tour, je tombe sur plusieurs albums d’Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent, sur Björn, six histoires d’Ours de Delphine Perret et enfin sur Raven et l’ours de Bianca Pinheiro. Je n’ai pas particulièrement cherché des livres avec des ours, il n’y a pas de section qui leur est dédiée et ce n’était pas non plus ou un mois ou une semaine thématique. C’est simplement que la figure de l’ours est quand même pas mal présente en littérature jeunesse.

Lire la suite

Zoom sur… la Renaissance de Pemberley, un bel hommage à Orgueil et Préjugés

57779578Orgueil et Préjugés est le premier roman de Jane Austen que j’ai lu, puis relu et rerelu je ne sais combien de fois. Je l’ai conseillé des dizaines de fois, je l’ai offert et pendant très longtemps l’ait considéré comme mon roman préféré avant de reconnaître que j’étais incapable d’avoir un seul roman préféré. Du coup quand Lise Antunes Simoes m’a proposé de lire son roman, La Renaissance de Pemberley, qui est la suite du roman de Jane Austen, j’ai accepté avec joie et en même temps quelques craintes. Avant même de le lire, il y avait de grandes chances que je sois déçue vu la relation que j’ai avec Orgueuil et Préjugés. Le nom de Lise Antunes Simoes te dit peut-être quelque chose, elle fait partie de ces autrices qui ont eu la gentillesse de témoigner pour mon article sur amazon et l’auto-édition ! Son roman La Renaissance de Pemberley est d’ailleurs autoédité. Avant d’aller plus loin, si tu n’as pas lu mon article sur Jane Austen je te recommande de le faire avant de continuer celui-ci, car je vais y faire plusieurs fois référence !

Lire la suite

Zoom sur Journal d’une princesse, une saga jeunesse qui a su grandir avec ses lectrices

Il y a bien dix ans maintenant, j’étais une lectrice assidue de la série Journal d’une Princesse de Meg Cabot. Au cours de dix tomes destinés à un jeune public, nous suivons le journal intime de Mia, une adolescente qui vient de rentrer au lycée et apprend qu’elle est une princesse. Sur les conseils de sa mère, elle se met à tenir un journal intime qui prend une place très importante dans sa vie et où elle y raconte tout avec beaucoup d’humour. Quand je dis que j’étais une lectrice assidue, c’est des romans que je lisais et relisais encore et encore au point que mes exemplaires étaient abîmés. Cela faisait partie sans aucun doute des romans que j’ai préféré.

LE-JOURNAL-DUNE-PRINCESSE-tomes-1-à-10.jpg

Lire la suite

Booktube – randonnée et littérature

Dans mes projets 2020, j’avais entre autre prévu de me lancer sur booktube. Et… je me suis lancée ! Je suis toute débutante, ma première vidéo est loin d’être fantastique, mais justement, c’est le but. Accepter que tout n’est pas parfait et me lancer. Je vais donc publier une vidéo par mois, ce qui me laisse le temps de m’entraîner et de m’améliorer au cours de l’année. Pour me suivre dans mon aventure, tu peux d’abonner à ma chaîne : le babillage de Babitty !

Si tu as des conseils ou des recommandations, n’hésite pas à les laisser dans les commentaires.

Cold winter challenge, 2019 – 2020

CWCJe ne suis pas une grande adepte des challenges littéraires. Super motivée au début, je finis par laisser tomber en cours de route. Toutefois, j’ai décidé que cette fois-ci de me lancer pleinement dans le Cold Winter Challenge ! Il a été créé par la blogueuse Antonine et repris depuis quelques années par Margaud Liseuse. Le but ? Se créer une jolie pile à lire pour accompagner les mois de décembre et janvier autour de quatre menus proposés. Si tu veux corser un peu le challenge, tu peux le passer en mode tempête en réalisant une ou plusieurs bonnes résolutions ! Étant donné que j’ai déjà tendance à faire ces bonnes résolutions au quotidien, je vais me contenter du mode flocon.

Lire la suite

Zoom sur Mémoires de Lady Trent et l’écriture de l’Histoire à travers son histoire

Mémoire de Lady Trent de Marie Brennan fait partie de ces séries coup de cœur qui tient en quelques mots : aventurière, époque victorienne et dragon. Dès que j’ai vu ces trois éléments ensemble, j’étais en mode : il faut que je lise cette série. Et durant plusieurs années j’ai acheté les tomes les uns après les autres, j’ai fait le deuil de mon premier tome que j’ai prêté et que je ne reverrais probablement jamais et maintenant, au bout du cinquième tome, c’est fini. Enfin jusqu’à ma prochaine relecture ! fellhammer

Comme son titre l’indique, Lady Trent nous raconte ses mémoires. Dans cet univers, Isabelle Trent est une naturaliste spécialisée dans les dragons mondialement connue et qui a bouleversé la vision du monde sur ces créatures. On est dans un univers qui se rapproche énormément du nôtre, si ce n’est qu’il y a des dragons. En tant que naturaliste, Lady Trent a publié de nombreux ouvrages, dont des récits de voyage. Toutefois, maintenant qu’elle a bien vécu sa vie, que le scandale ne l’inquiète plus, elle décide de raconter ses mémoires.

Lire la suite

Beauté fatale à travers trois mangas

220px-Tomie_manga_coverEntre Blanche-Neige et le poème « Mignonne, allons voir si la rose » de Ronsard, on ne peut pas dire que la littérature ne nous avait pas mis en garde sur la beauté ! En une belle-mère qui est prête à tuer pour être la plus belle et un poète qui compare une femme à une rose pour mieux lui dire : hey, bientôt tu seras vieille et flétrie, alors sort avec moi, l’apparence physique des femmes semble être un sujet qui fait parler ! Si je t’ai cité deux œuvres européennes, le sujet intéresse aussi au Japon et notamment dans les mangas. À travers trois séries de mangas plus ou moins longues, je te propose de découvrir comme la beauté peut être fatale en littérature.

Lire la suite

Chair de poule, introduction à la littérature de l’horreur

Que ce soit en forme de romans, nouvelles ou encore films, je suis une grande fan du genre de l’horreur. Cette passion est apparue dès le début de mon adolescence et à très probablement commencé avec ma découverte de la série Chair de Poule. Ces courts romans dont chaque chapitre se conclut sur un retournement de situations ont pour qualité de proposer un récit dynamique, accrocheur et qui initie tout à fait à l’horreur. Mes préférés ? C’était sans aucun doute ceux qui se terminaient mal. Jamais les enfants ne meurent dans les romans Chair de Poule, ni sont torturés à mort ou subissent de terrible sévissent, par contre parfois on abandonne les personnages principaux dans une histoire où ils ne pourraient pas sortir indemne cette fois-ci… La série Chaire de Poule a sans aucun doute déterminé ce que je juge aujourd’hui comme une bonne et une mauvaise œuvre horrifique.

chairedepoule.gif

Lire la suite