L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Lire la suite

Tout n’est pas littérature, le ukulélé !

Car tout n’est pas littérature dans ma vie, j’ai envie de te partager mes autres passions et l’une d’entre elles est le ukulélé !

Le ukulélé est un instrument traditionnel hawaïen, qui ressemble à une petite guitare avec seulement quatre cordes. Le but de cet article n’est pas de te faire l’histoire de cet instrument, mais de te parler de ce que j’aime dedans. Il faut savoir que je ne suis pas douée en musique, j’ai suivi des cours de guitare et pendant un an j’ai joué uniquement Au clair de la lune, bon mon professeur était naze, cela n’a pas aidait… Dans la série Steven Universe, le héros, joue du ukulélé et je suis tombée amoureuse de cet instrument. Je me renseigne et j’apprends avec joie que c’est super facile d’en jouer, au bout d’un mois tu sais déjà faire une ou deux chansons, n’importe qui y arrive.

Lire la suite

Mon club de lecture idéal a ouvert ses portes !

Petit bouleversement dans la publication des articles, car aujourd’hui c’est un grand jour ! Le club de lecture que j’ai rejoint a ouvert ses portes et… il a encore des places ! Comment ça encore des places ? Ce club de lecture n’a pas vocation à devenir un club de lecture avec une centaine de membres, mais au contraire, créer un petit groupe de lectrices et lecteurs discutant à la fois littérature et nouant des liens. Avant de t’expliquer en quoi ce nouveau club de lectures me correspond, je vais te parler de mes précédentes déconvenues.

Lire la suite

La figure de l’Ours dans la littérature jeunesse

Au détour d’un article de l’Ours bibliophile, j’ai découvert la très jolie BD Elma, une vie d’ours d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé. Quelle ne fut pas ma surprise quand en faisant un tour au rayon jeunesse de la médiathèque quand j’ai découvert les deux tomes le lendemain ! Continuant mon petit tour, je tombe sur plusieurs albums d’Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent, sur Björn, six histoires d’Ours de Delphine Perret et enfin sur Raven et l’ours de Bianca Pinheiro. Je n’ai pas particulièrement cherché des livres avec des ours, il n’y a pas de section qui leur est dédiée et ce n’était pas non plus ou un mois ou une semaine thématique. C’est simplement que la figure de l’ours est quand même pas mal présente en littérature jeunesse.

Lire la suite

Et… cela fait trois ans !

Nous sommes le 28 avril, qui est la date de l’anniversaire officielle d’Histoire Naturel de Bibliophiles. Il y a une date officieuse, mais je l’ai oublié. En trois années je suis passée par de nombreuses évolutions, j’ai travaillé dur et me suis donnée à fond pour avoir un blog connu, qui attire plein de lecteurs et lectrices. J’avais mis en place plein d’outils et… en fait ce n’est pas du tout mon truc.

J’aime écrire, j’aime ce blog, mais je préfère constituer une plus petite communauté. Les premiers articles après ma pause ont quand même attiré pas mal de mondes alors que j’ai fait aucune promotion de ces derniers. Est-ce que j’ai un peu paniqué face au nombre de commentaires ? Oui. Totalement, car j’avais espéré qu’on m’oublie avec cette pause ! Pourtant, j’ai l’impression que tranquillement, mais sûrement, va se créer une communauté sympathique et peu nombreuses avec qui échanger au fil des articles.

Ce blog va aussi prendre une tournure plus personnelle. Oui, je ne raconte pas assez ma vie dessus à mon goût ! Plus sérieusement, cela fait un moment que j’ai envie de parler de sujets non littéraires et je me l’étais interdit sous prétexte que ce n’était pas le thème du blog. Le fait d’avoir du recule vis à vis de ce dernier, de me dire : tu écris quand tu veux, tu n’as pas de réserves d’articles, etc. fait que je vais suivre toutes mes envies. Après tout, ce blog n’a d’autres but que d’être une jolie activité parmi tant d’autres.

Donc voilà, cela fait trois ans maintenant. Entre les articles que j’ai écrit et les événements que j’ai organisé, j’ai l’impression que cela fait tellement plus longtemps. Il y a trois ans j’étais une personne tellement différente et… malheureuse. Ce blog m’a aidé et même si j’écris beaucoup moins, que je n’ai aucune ambition pour lui, il fait partie de moi désormais. Je trouve ça vraiment chouette.

Donc voilà, cela fait déjà trois ans.

Evolution littéraire

Étant donné que cet article met fin à ma pause blogesque, j’aimerai faire un petit point dessus. Si cela ne t’intéresse pas, tu peux sauter tout le paragraphe en italique pour arriver directement à l’article. Cette pause m’a fait prendre conscience que j’aimais écrire et tenir ce blog, nettement moins de faire de la pub, avoir un méga agenda, etc. Bref, avoir un blog connu ce n’est plus mon objectif. Du coup, les articles seront postés de manière irrégulière au grès de mes envies. Tous mes gros projets littéraires sont aussi annulés, si ce n’est l’annuaire de l’internet littéraire que je me contenterai de mettre à jour. Par contre, je vais essayer d’ouvrir mes articles pour qu’il y ait de vrais discussions dans les commentaires. Le but de ce blog maintenant est d’avoir un tout petit groupe de lecteurs et de lectrices, que je connais et avec qui je pourrais échanger ! Dernier changement, mon pseudo Babitty Lapina évolue en Babitty.

Qu’est-ce que l’évolution littéraire ? Je définis l’évolution littéraire comme une évolution de notre rapport à la lecture à la fois dans le rapport que nous avons aux livres qu’au choix de nos lectures. Cette évolution littéraire se fait tout au long de notre vie et elle est influencée par différents facteurs : milieux dans lesquels nous évoluons, livres que l’on lit, notre humeur général, etc. Cette évolution littéraire se fait généralement toute en douceur et l’on n’en prend pas trop conscience. On ne le voit qu’une fois que c’est terminé en voyant qu’on a plus les même lecture par rapport à plusieurs mois.

Lire la suite

Etat du blog – mise en pause

J’ai hésité à écrire cet article, car il fait très drama, mais en même temps cela me correspond pas mal. Ces derniers temps je publie de moins en moins et niveau écriture c’est le néant. Quand je m’étais lancée dans ce blog, je n’allais pas bien et il a été une vraie bouée de sauvetage pendant très longtemps. Aujourd’hui ce n’est plus le cas et… c’est même l’inverse. Du coup j’ai décidé de faire une pause d’un mois ou deux, peut être plus.

Pour commencer par l’aspect le plus négatif c’est qu’aujourd’hui je ne retrouve plus la bienveillance qu’il y avait au début du blog dans les commentaires. Sur tous mes derniers articles j’ai le droit à des commentaires plus ou moins négatifs ou tout du moins pas positifs, j’ai aussi eu le droit à des jugements sur ma personne, etc. On m’a conseillé de fermer l’espace commentaire, mais je n’avais pas envie de cela. Bien que je propose une approche de la littérature quelque peu différentes de la blogosphère littéraire, il est important de garder à l’esprit que je ne travaille pas dans le monde littéraire. Certains de mes articles qui, pour une partie du lectorat, sont une évidence ont demandé pas mal de recherches de ma part et de croisement de sources. Du coup je me retrouve plus ou moins à appréhender les commentaires. Ce qui n’était pas le but.

Lire la suite

Zoom sur… la Renaissance de Pemberley, un bel hommage à Orgueil et Préjugés

57779578Orgueil et Préjugés est le premier roman de Jane Austen que j’ai lu, puis relu et rerelu je ne sais combien de fois. Je l’ai conseillé des dizaines de fois, je l’ai offert et pendant très longtemps l’ait considéré comme mon roman préféré avant de reconnaître que j’étais incapable d’avoir un seul roman préféré. Du coup quand Lise Antunes Simoes m’a proposé de lire son roman, La Renaissance de Pemberley, qui est la suite du roman de Jane Austen, j’ai accepté avec joie et en même temps quelques craintes. Avant même de le lire, il y avait de grandes chances que je sois déçue vu la relation que j’ai avec Orgueuil et Préjugés. Le nom de Lise Antunes Simoes te dit peut-être quelque chose, elle fait partie de ces autrices qui ont eu la gentillesse de témoigner pour mon article sur amazon et l’auto-édition ! Son roman La Renaissance de Pemberley est d’ailleurs autoédité. Avant d’aller plus loin, si tu n’as pas lu mon article sur Jane Austen je te recommande de le faire avant de continuer celui-ci, car je vais y faire plusieurs fois référence !

Lire la suite

Amazon, acteur majeur dans l’auto-édition

 L’industrie du livre est en partie responsable de son propre déclin, ce n’est pas que de la faute d’Amazon. Elle utilise les auteurs pour produire toujours plus, comme de la main-d’œuvre bon marché. — Lise Antunes Simoes

C’est un fait, Amazon fait du mal aux librairies et niveau entreprise est moralement douteuse. Néanmoins, il y a un autre fait qui est nécessaire à prendre en compte : Amazon aide beaucoup les autrices et auteurs autoédités. J’ai plusieurs fois vu des libraires se montrant particulièrement critiques vis-à-vis d’auteurs et autrices utilisant la plateforme. Le but de cet article n’est pas de prendre la plateforme d’Amazon, d’ailleurs si tu veux en connaître les conséquences pour les libraires, tu peux aller lire cet ancien article. Au moment où j’écris cet article, le rapport Racine est sorti. Ce rapport est une réflexion sur l’auteur et l’acte de création et propose des pistes pour mettre fin au statut précaire des auteurs. Et… cela ne se passe pas très bien auprès des maisons d’édition. L’auto-édition est donc pour un certain nombre, un moyen vivre de son écriture. Et il est nécessaire de reconnaître qu’Amazon a joué un rôle dans le développement de l’auto-édition.

Lire la suite

Ode aux médiathèques et bibliothèques

On parle, on parle de nos bibliothèques, qu’on a chez nous, mais parle-t-on du meilleur endroit sur terre ? Non. Je plaide coupable, je me contente de les évoquer ici et là depuis le début du blog. Je les ais mentionnées même dans un de mes tous premiers articles (lire gratuitement ou presque) ! Il est temps de leur rendre honneur et de leur dédier un article qui te donnera envie d’avoir ta carte de médiathèque ou de bibliothèque municipale. Pourquoi est-ce que je parle de bibliothèque et de médiathèque ? La première te propose que des documents papiers, tandis que la seconde propose plusieurs types de documents papier et numérique. On trouve surtout des médiathèques de nos jours, que l’on nomme bibliothèque, mais il reste quand même quelques bibliothèques proposant uniquement des documents papiers et je trouve ça bien de faire la différence. Pour la suite de cet article, je parlerai de bibliothèque pour désigner médiathèques et bibliothèques municipales.

Lire la suite