Balade littéraire dans les rues de Paris

Tu n’avais pas encore une idée de ce que tu allais faire pour les prochaines journées du patrimoine à Paris ? Alors, laisses-toi tenter par une balade littéraire des autrices de la rive gauche (1900-1940) ! Derrière ce projet se cache l’aventurière littéraire dont je ne cesse de te parler depuis trois ans, la créatrice de la Glory Book Box ! Si tu fais partie des ptis nouveaux sur le blog, je te renvoie sur l’interview que j’en avais fait et qui revient sur toute la box.

J’avais envie de faire connaître ses adresses parisiennes de femmes célèbres que je rencontrais souvent au détour d’une lecture. Après en avoir parlé avec la créatrice de Mère-Lachaise (qui propose des balades du Père-Lachaise autour des femmes illustres qui y sont enterrées et surtout une chouette page insta pour les regrouper avec des dessins et posts) et elle m’a convaincu que je devrais me lancer dans des balades touristiques autour de ces femmes.

Lire la suite

L’influence de la sphère littéraire sur mon rapport à la lecture

J’ai rejoint assez tardivement la sphère littéraire, je dirais que c’était il y a cinq ans environ, à l’âge de vingt-deux ans. Aujourd’hui avec le recul je me rends compte que mon rapport à la lecture a énormément évolué par rapport à cette fréquentation de la sphère littéraire.

J’ai commencé à m’y intéresser via des groupes Facebook parlant de lectures et échangeant des livres. C’était un monde un peu nouveau pour moi, je n’avais jamais grand monde avec qui discuter de mes lectures. Je lis énormément plus que mon entourage et pas forcément les mêmes lectures. Du coup j’ai découvert un peu ce monde où les gens sont passionnés de livres, mais c’est limite leur vie qui tourne autour des livres à les entendre. Je suis une personne qui ne sort jamais sans un livre sur elle, mais clairement j’avais l’impression d’être une petite joueuse. J’ai découvert des termes comme pile à lire (PAL) ou encore panne de lecture. Au début j’étais un peu perdue.

Lire la suite

De la littérature jeunesse à la littérature adulte — la fantasy

La littérature jeunesse n’est pas suffisamment considérée. Ce n’est pas parce qu’elle est destinée à un public plus jeune qu’elle ne propose pas une véritable richesse. Toutefois, tu as peut-être envie de lire de la littérature destinée à un public pour adulte et tu ne sais pas vers quels titres te tourner. Je te propose donc une sélection de romans adulte à partir de trois titres jeunesse.

Harry Potter de J.K. Rowling — sorcellerie

Les Magiciens de Lev Grosman a été décrit comme l’Harry Potter pour adulte. Oui et non je dirais. Le pitch est un peu le même que celui d’Harry Potter, sauf que le héros se nomme Quentin et il est beaucoup plus âgé. L’histoire est beaucoup plus sombre, plus complexe et plus adulte. Il y a de super idées, une intrigue qui tient la route. Par contre, l’auteur prend son temps de mettre tout en place et c’est hyper dense.
Tu aimeras ce roman, si tu as aimé dans Harry Potter : le système de magie, les aventures

Lire la suite

Le monde magique d’Harry Potter adapté au cinéma

J’avais écrit cet article bien avant de découvrir que J.K. Rowling était transphobe et j’avais prévu de le publier en juillet. J’ai quand même décidé de le publier, car pour moi l’univers Harry Potter s’est depuis longtemps détaché de son autrice. D’autant plus que cet article parle surtout de comment un univers fictif a été adapté au cinéma.

Si je ne suis pas une grande adepte de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter, je trouve que le monde magique a été par contre particulièrement bien représenté dans ses décors et ses éléments. Concernant les costumes, je ne trouve pas qu’ils correspondent vraiment à l’univers magique de le saga. Par conséquent, je ne m’y attarderai pas dans cet article. Dans le livre Le grimoire magique de Jody Revenson édité par Huginn et Munnin, on découvre les secrets de coulisses : comment on été pensés les objets, des anecdotes de tournages ou encore des informations sur la création d’objets particuliers. Ce qui m’a surtout fascinée, c’était de quelle manière on a imaginé objets, quelles sont les sources d’inspirations. Si un jour tu as l’occasion de feuilleter ce livre, je te le recommande, il y a un vrai travail de détails que l’on ne peut pas voir à l’écran à moins de faire un arrêt sur image en gros plan. Je suis vraiment contente d’avoir ce livre dans ma bibliothèque et il fait partie de ceux dont je ne compte pas me séparer !

Lire la suite

Oups, j’ai abîmé un livre qu’on m’a prêté !

Dans mon article « destruction de livres : de l’autodafé à l’art » dans les commentaires est revenue plusieurs fois la remarque des livres prêtés et rendus abimés. C’est une histoire que j’ai entendue bien trop souvent et qui fait que beaucoup de lectrices et lecteurs sont réticents à continuer à prêter leur livre. Si je suis du genre à considérer que tu peux faire ce que tu veux des livres qui t’appartiennent, il est tout à fait indélicat de ne pas prendre soin d’un livre que l’on te prête. Mais ceci vaut pour n’importe quel objet que l’on te prêtera, la personne attend que tu le rendes dans l’état.

Lire la suite

Tout n’est pas littérature, s’informer en droit du travail

Car tout n’est pas littérature dans la vie et que beaucoup trop de personnes n’ont pas les bases en droit du travail et c’est essentiel.

Déjà sache que c’est normal de ne rien connaître au droit du travail, si je ne m’étais pas retrouvée par hasard à travailler dans ce domaine j’aurais continué à n’avoir aucune notion. Par contre c’est essentiel de comprendre ton contrat de travail avant de le signer et de savoir à quoi tu t’engages, ainsi que savoir lire ta fiche de paie. Le but de cet article est double, t’apprendre à chercher l’information et comment trouver des personnes compétentes qui renseignement gratuitement.

Lire la suite

Connaître les classiques sans les lire

Dans un précédent article, je t’avais encouragé à te lancer dans la lecture de classique. L’un des intérêts de lire des classiques c’est que cela te forge une culture littéraire. Ce n’est pas pour rien que ce sont des classiques, ce sont des œuvres qui ont marqué leur époque et ont su traverser les âges. Elles ont aussi marqué la littérature et les œuvres modernes puisent plus ou moins consciemment dans ce vivier d’œuvre classique. La culture littéraire ne se compose pas uniquement des œuvres classiques. On va aussi retrouver les œuvres orales qu’étaient les mythes, légendes et contes. Point intéressant et important, il n’est pas nécessaire de lire pour avoir une culture littéraire. Stephanie Meyer a écrit Twilight sans avoir lu un seul roman de vampires. Elle propose donc des vampires tout à fait atypique, notamment dû au fait qu’ils brillent au soleil. Toutefois, elle a gardé leurs crocs et la nécessité qu’ils boivent du sang. Si on parle de vampire, c’est le premier élément qui nous vient à l’esprit. Elle avait donc en amont une culture littéraire sur les vampires sans avoir lu de romans sur les vampires pour autant.

Lire la suite

L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Lire la suite

Tout n’est pas littérature, le ukulélé !

Car tout n’est pas littérature dans ma vie, j’ai envie de te partager mes autres passions et l’une d’entre elles est le ukulélé !

Le ukulélé est un instrument traditionnel hawaïen, qui ressemble à une petite guitare avec seulement quatre cordes. Le but de cet article n’est pas de te faire l’histoire de cet instrument, mais de te parler de ce que j’aime dedans. Il faut savoir que je ne suis pas douée en musique, j’ai suivi des cours de guitare et pendant un an j’ai joué uniquement Au clair de la lune, bon mon professeur était naze, cela n’a pas aidait… Dans la série Steven Universe, le héros, joue du ukulélé et je suis tombée amoureuse de cet instrument. Je me renseigne et j’apprends avec joie que c’est super facile d’en jouer, au bout d’un mois tu sais déjà faire une ou deux chansons, n’importe qui y arrive.

Lire la suite