Et… cela fait trois ans !

Nous sommes le 28 avril, qui est la date de l’anniversaire officielle d’Histoire Naturel de Bibliophiles. Il y a une date officieuse, mais je l’ai oublié. En trois années je suis passée par de nombreuses évolutions, j’ai travaillé dur et me suis donnée à fond pour avoir un blog connu, qui attire plein de lecteurs et lectrices. J’avais mis en place plein d’outils et… en fait ce n’est pas du tout mon truc.

J’aime écrire, j’aime ce blog, mais je préfère constituer une plus petite communauté. Les premiers articles après ma pause ont quand même attiré pas mal de mondes alors que j’ai fait aucune promotion de ces derniers. Est-ce que j’ai un peu paniqué face au nombre de commentaires ? Oui. Totalement, car j’avais espéré qu’on m’oublie avec cette pause ! Pourtant, j’ai l’impression que tranquillement, mais sûrement, va se créer une communauté sympathique et peu nombreuses avec qui échanger au fil des articles.

Ce blog va aussi prendre une tournure plus personnelle. Oui, je ne raconte pas assez ma vie dessus à mon goût ! Plus sérieusement, cela fait un moment que j’ai envie de parler de sujets non littéraires et je me l’étais interdit sous prétexte que ce n’était pas le thème du blog. Le fait d’avoir du recule vis à vis de ce dernier, de me dire : tu écris quand tu veux, tu n’as pas de réserves d’articles, etc. fait que je vais suivre toutes mes envies. Après tout, ce blog n’a d’autres but que d’être une jolie activité parmi tant d’autres.

Donc voilà, cela fait trois ans maintenant. Entre les articles que j’ai écrit et les événements que j’ai organisé, j’ai l’impression que cela fait tellement plus longtemps. Il y a trois ans j’étais une personne tellement différente et… malheureuse. Ce blog m’a aidé et même si j’écris beaucoup moins, que je n’ai aucune ambition pour lui, il fait partie de moi désormais. Je trouve ça vraiment chouette.

Donc voilà, cela fait déjà trois ans.

Etat du blog – mise en pause

J’ai hésité à écrire cet article, car il fait très drama, mais en même temps cela me correspond pas mal. Ces derniers temps je publie de moins en moins et niveau écriture c’est le néant. Quand je m’étais lancée dans ce blog, je n’allais pas bien et il a été une vraie bouée de sauvetage pendant très longtemps. Aujourd’hui ce n’est plus le cas et… c’est même l’inverse. Du coup j’ai décidé de faire une pause d’un mois ou deux, peut être plus.

Pour commencer par l’aspect le plus négatif c’est qu’aujourd’hui je ne retrouve plus la bienveillance qu’il y avait au début du blog dans les commentaires. Sur tous mes derniers articles j’ai le droit à des commentaires plus ou moins négatifs ou tout du moins pas positifs, j’ai aussi eu le droit à des jugements sur ma personne, etc. On m’a conseillé de fermer l’espace commentaire, mais je n’avais pas envie de cela. Bien que je propose une approche de la littérature quelque peu différentes de la blogosphère littéraire, il est important de garder à l’esprit que je ne travaille pas dans le monde littéraire. Certains de mes articles qui, pour une partie du lectorat, sont une évidence ont demandé pas mal de recherches de ma part et de croisement de sources. Du coup je me retrouve plus ou moins à appréhender les commentaires. Ce qui n’était pas le but.

Lire la suite

Mes outils de gestion de blog

Au moment de l’écriture de cet article cela fait environ deux ans et demi que je tiens Histoire Naturelle de Bibliophiles. Il y a un peu plus d’un an, j’ai publié les dessous du blog, pour te présenter un peu ma vision du blog littéraire. Tu as pu aussi avoir un aperçu de comment je le gérer. Le mot d’ordre était : rigueur. Aha. Que j’étais naïve en me pensant rigoureuse, j’ai depuis énormément évolué dans ma manière de travailler sur le blog. Pourtant, plusieurs personnes ont été admiratives devant ma manière d’organiser mon blog. Au fil du temps, j’ai mis en place tout un tas d’outils et un système pour qu’il soit encore mieux organiser, mais que le lectorat du blog ne peut pas voir.

Lire la suite

Blog, littérature et objectif 2020

Les bonnes résolutions ce n’est pas trop mon truc, par contre j’aime mettre en place des projets. On est encore en décembre, mais après t’avoir parlé de mon évolution littéraire en 2019, je vais te parler de mes projets pour le blog en 2020 ! Courant juin, je t’avais parlé de mes projets littéraires et surtout mes blocages vis à vis de ces derniers. Cet article m’a permis de mettre les choses à plat, de réfléchir dessus et de pouvoir mettre en place un plan d’action.

La sororité littéraire

J’ai trouvé la plateforme : discord et un nom : la communauté des bibliophiles ou la communauté du livre. J’hésite entre les deux, mais je veux que ça débute par « la communauté » en référence à la communauté de l’anneau. J’ai décidé de laisser tomber toutefois le côté sororité. Je pense qu’il est important pour les femmes d’avoir un espace de paroles et d’échanges, mais ici, ce n’est pas pertinent. Tout d’abord, je me suis plusieurs fois posée la question de : et si un lecteur souhaite rejoindre le groupe je lui dis quoi ? J’ai pas envie de lui dire que non, c’est pas pour lui. Et tout simplement, si je souhaite mettre en avant les femmes dans la littérature, je peux écrire des articles pour ça et créer d’autres projets.

Lire la suite

Ces mots qui font venir sur le blog

J’ai découvert, il n’y a pas très longtemps, que je pouvais voir à partir de quels mots clefs tapés dans un moteur de recherche des lectrices et lecteurs étaient arrivés sur le blog. Alors pour la grosse majorité ce sont des mots inconnus, mais au cours de deux ans et demi d’existence, il commence à avoir une certaine collection. J’ai regroupé les plus amusants.

Orthographe et formulation ont été maintenues telles quelles.

Lire la suite

La blogueuse derrière les articles

Il y a un an, je me suis dit que ça serait une bonne idée d’enfin me présenter sur le blog. Depuis je t’ai parlé de ma dépression, de mes blocages littéraires sur mes projets littéraires, je t’ai convié à un pique-nique littéraire, j’ai illustré ma vie de lectrice avec des gif, j’ai comparé les films Disney avec les œuvres littéraires qui les ont inspirés, continuer à présenter des autrices, à parler de la place de la femme de la littérature, je me suis mise à écrire des bilans mensuels de mes lectures et relancer l’annuaire littéraire. Le tout accompagné de pleins d’articles sur la littérature.

Hier j’ai eu 26 ans, je me suis donc dit que ça serait pas mal de faire une mise à jour de ma présentation. L’ancienne est toujours en ligne sur le blog, suffit de cliquer ici si tu veux la lire. Est-ce que je ferais ça tous les ans ? Je ne sais pas, mais j’ai bien envie de le faire cette année.

Lire la suite

Bilan des bilans de lecture

Je viens de poster mon bilan de juin 2019 et cela fait sept mois que j’écris des bilans de mes lectures tous les mois. Je m’étais lancée dedans pour deux raisons : tout d’abord, je trouvais ça très chouette de pouvoir découvrir plein de livres dans un seul article, ensuite j’avais décidé d’arrêter les chroniques. C’est un format qui ne me convenait plus et au moment de l’écriture de l’article ne me convient toujours pas.

En sept mois, je pense avoir assez de recul pour pouvoir te parler de mes bilans de lectures. Si au début j’étais motivée à les écrire après chacune de mes lectures, maintenant j’ai mes livres qui s’accumulent en pile. Quand je vois que je dois les rendre à la bibliothèque, je m’empresse de les ajouter à mon bilan de lecture. S’ils sont numériques ou appartiennent à ma bibliothèque physique je les mets de côté jusqu’à ce que je vois que la fin du mois arrive, m’énerve contre mon manque de rigueur et écris à toute vitesse mes avis avec de recule sur mes lectures. C’est assez marrant, parfois j’ai oublié que j’avais lu tel ou tel livre dans le mois !

bilan

Représentation de moi-même faisant le bilan quelques heures avant de le poster.

Lire la suite

Mes projets littéraires et… mes blocages

Cela fait maintenant deux ans que le blog existe et j’ai quelques projets que j’aimerai mener à bien, mais je ne sais pas comment le faire ou bien je n’ose pas. Et bon je pense que tu as compris que j’adore parler de mon rapport à ce blog, donc j’ai décidé de te parler de ces projets dont j’aimerai voir le jour. J’ai le (plus si) secret espoir que cet article me permettra de me débloquer et trouver quelques soutient ou aide dans les commentaires.

projet1

Moi essayant de me lancer dans mes projets littéraires. 

Parler des femmes tondues

Depuis que j’ai lu Collaboration Horizontale, qui est m’a BD préféré de tout l’univers avec Ogre et Betty Boob, je voudrais parler des femmes tondues et de leur traitement dans la littérature. C’est une part de notre Histoire qu’on se ferait un plaisir à oublier. Du coup, on en parle pas vraiment, elles ne sont pas vraiment connues et leur accordait une reconnaissance est la moindre des choses.

Lire la suite

HNB a deux ans !

Deux ans ! Cela fait deux années qu’Histoire Naturelle de Bibliophiles existe dans la blogosphère littéraire aujourd’hui. Officieusement, cela fait depuis un peu plus de temps, car j’avais tout d’abord ouvert le blog sur la plateforme blogspot. Au bout de quelques semaines, j’ai compris que ce n’était pas le bon support et j’ai migré le blog vers wordpress. Le 28 avril est donc sa date d’anniversaire. J’avais écrit un article pour le fêter il y a quelques semaines et en le relisant pour correction, je l’ai trouvé beaucoup trop guindé et BAM j’ai tout effacé ce matin pour en écrire un nouveau.

giphy (1).gif

Lire la suite

La blogueuse derrière les articles

Je dois t’avouer un truc, en vrai, je ne m’appelle pas Babitty Lapina. Depuis l’ouverture du blog, je n’ai jamais pris le temps de me présenter. C’est un exercice auquel je ne suis pas très adroite et puis cela ne me semblait pas être hyper intéressant. Mais entre-temps, tu as pu découvrir une partie de mes lectures, ma manière d’appréhender la littérature, le blog ou même l’histoire de mon déménagement. Je me présente donc, je ne me nomme pas Babitty Lapina qui est un personnage des conte de Beedle le Barde, mais Capucine, j’ai au moment de l’écriture de cette présentation 24 ans et plusieurs mois qui me rapprochent très fortement de mes 25 ans. Mes deux gros mots préférés sont « putaingne » quand je suis énervée et « merde » quand j’ai fait une connerie. Le putaingne c’est juste putain avec une réminiscence de l’accent du sud qui ressort parfois chez moi.

Pour me décrire en quelques mots je suis une femme végétarienne, féministe, bisexuelle, tatouée et adepte de développement personnel et qui a un abonnement à angoisseland, le parc d’attractions mortel où tu penses que tu es en train de crever alors que non c’est juste le stresse pour des trucs inutiles. Je suis assistante à l’unité de contrôle à l’Inspection du Travail. Pour faire simple, je suis une super secrétaire qui a les bases en droit du travail et qui peut bien embêter celles ou ceux qui se montrent méprisants ou m’engueulent. (Et à l’inverse, qui peut vraiment aider quand on est juste poli.) C’est pas un job qui fait rêver, mais il est plus sympa qu’il en a l’air.

J’ai ouvert ce blog parce que c’était un de mes objectifs sur ma liste des 100 trucs à faire avant de mourir. J’étais paumée, j’avais besoin d’un projet, ce fut le blog. Heureusement, il tient nettement mieux que mon projet d’apprendre à jouer du ukulélé ou celui de maîtriser l’esperanto. Projets qui sont toujours « en construction ». Si je m’impliquais dedans autant que je m’implique pour le blog, je pense que je parlerai sans soucis l’esperanto et je jouerai n’importe quelle chanson au ukulélé ! Ce blog est vraiment important pour moi, malgré son début était vague. Pendant longtemps j’écrivais de la fiction que ce soit des textes personnels, des fanfictions ou bien sur les forums RPG. Et puis je m’en suis retrouvée incapable. Même quand j’arrivais à écrire, je n’étais jamais satisfaite de mes textes, j’étais toujours frustrée Je suis parfois insatisfaite d’un article, mais je sais comment l’améliorer, je sais comment en faire un article dont je peux être fière. J’ai besoin d’écrire comme j’ai besoin de lire et le blog s’est révélé être la meilleur activité pour écrire.

Me voilà en bref, enchantée de faire ta connaissance ! Et si tu veux que l’on se connaisse mieux pour discuter de littérature, ouvrir une correspondance électronique ou manuscrite, envoie-moi un petit mail !