La figure de l’Ours dans la littérature jeunesse

Au détour d’un article de l’Ours bibliophile, j’ai découvert la très jolie BD Elma, une vie d’ours d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé. Quelle ne fut pas ma surprise quand en faisant un tour au rayon jeunesse de la médiathèque quand j’ai découvert les deux tomes le lendemain ! Continuant mon petit tour, je tombe sur plusieurs albums d’Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent, sur Björn, six histoires d’Ours de Delphine Perret et enfin sur Raven et l’ours de Bianca Pinheiro. Je n’ai pas particulièrement cherché des livres avec des ours, il n’y a pas de section qui leur est dédiée et ce n’était pas non plus ou un mois ou une semaine thématique. C’est simplement que la figure de l’ours est quand même pas mal présente en littérature jeunesse.

Lire la suite

Bilan d’octobre 2019

Ce mois-ci, je n’ai pas lu autant que je le voudrais, je n’ai pas su tirer à parti des longues périodes que j’avais pour lire. Du coup à la fin du mois j’étais assez frustrée et j’ai de plus en plus envie de grosses sessions de lectures. Cela faisait un moment que cela ne m’était pas arrivé donc j’en suis bien contente !

Roman

Suite
Agatha Raisin de M.C. Breaton — tome 3 et 4

Le roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch
Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendre et désolation. Seuls les plus riches survivent dans un vaisseau en orbite autour de la terre. Leur corps se sont transformé en albinos stériles et doivent le mourir le jour de leurs cinquante ans. Christine Pizan une artiste de quarante-neuf ans décide de raconter l’histoire de Jeanne, cette femme qui a été la dernière a osé se soulever contre la tyrannie.
Je n’arrive pas à avoir d’avis sur ce roman. Autant il y a de très jolies idées, notamment sur l’aspect écologique et féministe du roman. J’ai aimé l’idée que des créatures se soient développées sur cette Terre dévastée par les hommes. Comme quoi il peut toujours exister une source de vie, même si ce n’est pas celle que l’on connaît. Par contre le scénario ma quelque peu perdu. Je ne suis pas certaine d’avoir tout compris. En soit oui, j’ai compris le récit, mais je n’arrive pas à relier complètement les différents éléments entre eux. C’est un roman intéressant, mais dont il manque quelque chose au récit.

Lire la suite

Bilan d’août 2019

Avec début septembre arrive le bilan d’août ! Au cours de ce mois, j’ai lu pas mal de romans très sympathiques. Par contre niveau bandes dessinées, manga et album jeunesses ce fut un méga raté pour moi. Bon à part quelques titres que je connais bien et que j’apprécie. C’est donc un bilan génial pour les romans et franchement bof pour le reste.

Bilan lecture

Lire la suite

Bilan de juillet 2019

Bilan lecture

Le bilan du mois de juillet est arrivé ! En ce moment je me suis lancée dans : terminée des séries que je n’ai jamais terminées. Cela avait commencé avec la BD Mélusine et je me retrouve à faire de même avec les romans. Je me suis donc replongée dans Journal d’une princesse et j’ai enchaîné les romans de la Communauté du sud. Je suis vraiment contente de relire et lire ces romans, mais parfois je suis en mode : pourquoi je suis incapable de lire deux livres simultanément grr. Ce mois-ci a été aussi l’occasion pour moi de me mettre aux albums jeunesses, cela faisait un moment que je voulais le faire et là j’ai vraiment pris le temps d’aller fouiner dans le rayon des albums jeunesses.

Lire la suite

La grande histoire des albums de jeunesse

015

Crasse Tignasse a une superbe manucure

La lecture n’est pas réservée à celles et ceux qui savent lire. Le lectorat débute dès le plus jeune âge, quelques mois à peine. Pendant des siècles, le lien entre les plus jeunes et la littérature se faisait à travers les contes, comptines, berceuses, rondes et danses. Avec leur rythme, rimes, mélodies et de courts récits elles proposaient un premier lien avec la littérature. La répétition de ces récits aiguise la mémoire de l’enfant et lui permet d’avoir un premier lien avec le patrimoine culturel littéraire. Aujourd’hui, cette littérature destinée aux plus jeunes est un travail conjoint entre les acteurs et actrices du monde littéraires et les réflexions des professionnels et professionnelles de la petite enfance. L’adulte conteur ou conteuse prêtant sa voix propose à l’enfant un moment de partage, qui n’est non pas vécut comme un apprentissage, mais comme une rencontre.

Lire la suite