Zoom sur… la Renaissance de Pemberley, un bel hommage à Orgueil et Préjugés

57779578Orgueil et Préjugés est le premier roman de Jane Austen que j’ai lu, puis relu et rerelu je ne sais combien de fois. Je l’ai conseillé des dizaines de fois, je l’ai offert et pendant très longtemps l’ait considéré comme mon roman préféré avant de reconnaître que j’étais incapable d’avoir un seul roman préféré. Du coup quand Lise Antunes Simoes m’a proposé de lire son roman, La Renaissance de Pemberley, qui est la suite du roman de Jane Austen, j’ai accepté avec joie et en même temps quelques craintes. Avant même de le lire, il y avait de grandes chances que je sois déçue vu la relation que j’ai avec Orgueuil et Préjugés. Le nom de Lise Antunes Simoes te dit peut-être quelque chose, elle fait partie de ces autrices qui ont eu la gentillesse de témoigner pour mon article sur amazon et l’auto-édition ! Son roman La Renaissance de Pemberley est d’ailleurs autoédité. Avant d’aller plus loin, si tu n’as pas lu mon article sur Jane Austen je te recommande de le faire avant de continuer celui-ci, car je vais y faire plusieurs fois référence !

Lire la suite

Amazon et auto-édition, Jupiter Phaeton

La série se conclut avec Jupiter Phaeton, une autrice spécialisée dans l’auto-édition et qui raconte toute son aventure sur son blog ! D’ailleurs, la dernière grande aventure pour Jupiter Phaeton c’est d’ouvrir sa maison d’édition. Nous avions déjà échangé au sujet de son écriture et de son blog, tu peux trouver cet échange ici. Son blog est une mine d’informations si tu veux découvrir l’aventure de l’autoédition et pour lire ses livres c’est par ici !

quel est ton rapport à Amazon en tant que :
• autrice ?

je pense que c’est une excellente plateforme, qui met en avant les auteurs indépendants et les maisons d’édition sans faire de distinction entre les deux, grâce à KDP (Kindle Direct Publishing), les auteurs ont la possibilité de s’éditer pour … ZERO euro. C’est quand même dingue, non ? Le service est facile d’utilisation, l’assistance est réactive et l’ensemble est de qualité. Je suis très satisfaite en tant qu’autrice des services proposés par Amazon.

Lire la suite

Amazon et l’auto-édition, témoignage de Daniel Ichbiah

Daniel Ichbiah est le seul auteur a avoir répondu à mon appel à témoignage, car oui, le dernier et prochain témoignage est aussi celui d’une autrice ! De nouveau, c’est un auteur qui a été à la fois édité par plusieurs maison d’éditions et qui a tout de même fait le choix de passer en partie par l’auto-édition. Il a d’ailleurs sorti une vidéo youtube à ce sujet. N’hésite pas à aller voir son site et  sa bibliographie

quel est ton rapport à Amazon en tant que :
• auteur ?

Tout a commencé par l’offre d’un Kindle que m’avait acheté mon épouse début 2012. Du coup, je me suis intéressé à l’auto-édition et l’outil proposé par Amazon, KDP, m’a séduit par sa simplicité.

Il se trouve que je suis un auteur qui a publié énormément de livres chez des éditeurs. Mon souci, c’est que la carrière d’un livre commercialisé dure généralement entre 3 et 6 mois. Après cela, les librairies font place vide pour accueillir les nouveautés. Ce n’est pas toujours vrai – j’ai un livre sur le Solfège chez Librio qui est diffusé depuis 2003, et donc, il y a des exceptions. En revanche, la plupart des livres, même quand ils ont bien fonctionné, disparaissent des librairies de quartier au bout de 6 mois environ. Et parfois aussi des grandes enseignes comme la Fnac ou le Furet du Nord.

Lire la suite

Amazon, acteur majeur dans l’auto-édition

 L’industrie du livre est en partie responsable de son propre déclin, ce n’est pas que de la faute d’Amazon. Elle utilise les auteurs pour produire toujours plus, comme de la main-d’œuvre bon marché. — Lise Antunes Simoes

C’est un fait, Amazon fait du mal aux librairies et niveau entreprise est moralement douteuse. Néanmoins, il y a un autre fait qui est nécessaire à prendre en compte : Amazon aide beaucoup les autrices et auteurs autoédités. J’ai plusieurs fois vu des libraires se montrant particulièrement critiques vis-à-vis d’auteurs et autrices utilisant la plateforme. Le but de cet article n’est pas de prendre la plateforme d’Amazon, d’ailleurs si tu veux en connaître les conséquences pour les libraires, tu peux aller lire cet ancien article. Au moment où j’écris cet article, le rapport Racine est sorti. Ce rapport est une réflexion sur l’auteur et l’acte de création et propose des pistes pour mettre fin au statut précaire des auteurs. Et… cela ne se passe pas très bien auprès des maisons d’édition. L’auto-édition est donc pour un certain nombre, un moyen vivre de son écriture. Et il est nécessaire de reconnaître qu’Amazon a joué un rôle dans le développement de l’auto-édition.

Lire la suite

2019, mon année littéraire

Je pense que je peux considérer 2019 comme un tournant dans ma pratique de la lecture et une réelle évolution. Cela fait deux ans et demis que je me suis lancée dans le blog avec plus ou moins de sérieux et 2019, c’est l’année où plusieurs éléments se sont mis en place. L’un d’entre eux, c’est le fait que j’ai écrit pendant un an des bilans de lectures mensuels. Je les ais vaguement relus, me permettant de voir une évolution dans ma manière de lire et surtout de prendre conscience de pas mal de choses.

matilda

Lire la suite