Bilan de lecture de janvier 2019

Nous voilà pour le premier bilan mensuel de cette année. À la relecture de ce dernier, je me suis rendu compte que j’avais fait quand même pas mal de jolies lectures. Ce mois-ci j’ai eu énormément de livres abandonnés en cours de routes, beaucoup de lectures déçues et un sentiment plutôt négatif. Même les livres que j’ai appréciés j’ai mis une éternité à les lire.

L’ombre d’Emily de Darcey Bell — le livre prêté par une collègue

Si j’ai lu ce roman, c’est parce qu’une collègue me l’a prêté. Elle m’a dit il est génial, tu vas l’adorer et elle avait vraiment raison ! Je suis très exigeante avec les thrillers. Je trouve que les auteurs et autrices vont souvent utiliser les mêmes schémas ou tombent trop facilement dans le trash. Là ce n’est jamais le cas, on va de rebondissement en rebondissement dès l’instant où Emily demande à son amie Stéphanie de récupérer son fils après l’école. Dès les premières pages, la tension s’installe, en effet, Emily ne vient pas récupérer son fils malgré les jours qui passent… Tout au long du livre j’allais de surprise en surprise et j’ai eu dû mal à lâcher le livre.

Lire la suite

Publicités

La littérature s’empare du net #3

Dans l’actualité de ce mois-ci, les sujets sont un peu moins polémiques que les sujets dont je t’ai parlé le mois dernier ! Néanmoins, je souhaite revenir sur la polémique « On a choppé la puberté ». Le livre ne sera pas réédité, il y a eu pas mal de reproches des deux côtés, des auteurs et autrices se sont offusqués et a même parlé d’une censure de la part du public. Je me suis moi-même posé la question. Et je dois reconnaître que oui la censure existe, un ouvrage ouvertement raciste va être censuré. Mais Mathilde Lévêque, maître de conférence en littérature à la Sorbonne explique ça bien mieux que moi. L’article est un peu long, mais je te conseille vraiment de prendre le temps de le lire. Il m’a permis de faire le point sur l’affaire et sur la question de la censure.

De nouveau, un article de la Gazette du Sorcier se retrouve dans cette sélection. Je suis grande lectrice de ce webzine. L’article pose la question du canon en littérature, quels sont les textes fondateurs indéniables de l’univers, que l’on ne peut remettre en questions et tout le reste. Cela pose aussi la question du rapport de l’auteur à son œuvre. Pour John Green, « [les livres] appartiens à leurs lecteurs maintenant, ce qui est quelque chose de bien — parce que les livres sont plus puissants dans les mains des lecteurs qu’ils ne peuvent l’être dans les miennes. » Même si tu n’es pas un. e fan de la saga Harry Potter, l’article a une réflexion très intéressante que l’on peut appliquer, je pense, à tous les livres.

Dans le cadre du Prix littéraire de l’Imaginaire Booktubersapp, Sophie du blog Les lectures de Sophie a eu la super idée d’interviewer des professionnels de l’édition. Au moment de l’écriture de l’article, il y en a trois : Jérôme Vincent, directeur d’Actusf, Simon Pinel, responsable éditorial chez Critic Editions et André-François Ruaud, directeur des Moutons Electriques. Les questions qu’elle pose sont hyper pertinentes, cela permet de découvrir un peu l’histoire de ces maisons d’édition, les lignes éditoriales, le rapport aux blogs et les particularités de chacune de ces maisons ! Je trouve ça toujours passionnant de pouvoir en découvrir plus sur le monde du livre.

Je continue dans les articles de blogs passionnants avec celui par la Geekosophe ! Elle propose un article passionnant sur la part des autrices dans la littérature de science-fiction. Elle revient sur l’histoire du genre jusqu’à nos jours, tout en parlant de ce qu’apportent les autrices à ce genre littéraire ! Son article comprend de nombreuses références de qualités, j’en ai lu la plupart et à chaque fois c’était des vrais coups de cœur qui chamboulent l’esprit. Un article a lire avec un bloc-notes à porter de main !

Et je conclus sur une chouette idée pour prôner le féminisme dans la littérature jeunesse ! Face de Citrouille a eu la chouette idée de proposer une newsletter hebdomadaire mettant en avent ressources, initiatives, autrices et héroïnes dans la littérature jeunesse ! Une superbe idée dont j’ai hâte d’en découvrir plus !

La littérature s’empare du net #2

MAJ du 5 mars 2018 – Cy a posté une vidéo pour expliquer le hastag paye ton auteur sur Twitter !

Je ne pensais pas refaire un article de la série la littérature s’empare du net aussi tôt, mais il s’est passé pas mal de truc. Je commence avec les sujets qui fâchent, suite à la polémique du livre « On a choppé la puberté » éditer par les éditions Milan, le livre ne sera plus édité suite à la pétition. Le livre avait pour objectif d’aider les préadolescentes à comprendre la puberté. Le truc, c’est qu’il y avait des phrases comme « grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan » ou encore, comme il fait froid, c’est normal que les tétons se redressent et donc on dit aux filles qu’ils sont « pas très gracieux, mais ouf, ça ne dure pas… » Non seulement on explique à des enfants de neuf ans qu’elles vont être sexualisées, mais ouais c’est chouette ! Et en plus, on leur dit qu’il faut avoir honte de son corps. J’hésitais à parler de cette polémique, mais vu que j’avais relayé la pétition sur la page facebook du blog, je voulais te parler des suites.

Lire la suite