L’autrice du mois : Marion Zimmer Bradley

AVT_Marion-Zimmer-Bradley_1463J’ai toujours été passionnée par les légendes arthuriennes, c’est donc assez naturellement et rapidement que je me suis tournée vers les Dames du Lac, puis les Brumes d’Avalon. C’est au final les seuls romans que j’ai lu de cette autrice, mais de part sa place qu’elle a dans la littérature de SFFF, je me suis dit qu’il serait intéressant de te la faire découvrir. Quand j’entends parler d’elle, c’est surtout pour ses romans écrits autour de la légende arthurienne. Pourtant, ce n’est ni son œuvre majeure, ni pour laquelle est elle est la plus connue. Son œuvre la plus connue est son cycle de Ténébreuse.

Lire la suite

L’autrice du mois : Pamela L. Travers

Préparer cet article sur Pamela Lindon Travers a été compliqué, car je n’ai pas trouvé des sources vraiment neutres. Les rares sources qui l’étaient me donnaient que peu d’informations et passaient sous silence certains évènements. Du coup, pour préparer cet article je me suis retrouvée avec des sources soit totalement en adoration de cette autrice ou bien alors très critique. Dans le réseau de médiathèque où j’emprunte mes livres, il n’y avait pas de biographie de l’autrice. Du coup, à certains moments de cet article, je prendrais un certain recul parce que je n’ai pas pu confronter suffisamment mes sources. AVT_Pamela-L-Travers_5584

Pamela L. Travers est un pseudonyme, pour l’anecdote ma grand-mère a écrit un livre sur les pseudonymes des auteurs et autrices. Par contre je ne l’ai jamais lu, car c’est en allemand, une langue que je ne parle pas du tout ! Elle est née Helen Lyndon Goff. Son père est décédé quand elle avait sept ans. Sa mère va très rapidement être dépassée les évènements, un soir annonce qu’elle va se suicider et se barre en plein orage. Pour rassurer ses deux sœurs, elle va leur raconter l’histoire d’un cheval volant magique. C’est ainsi que son talent de conteuse apparaît. Suite à cet évènement, sa mère va faire appel à une riche tante fortunée qui va s’occuper de la maison.

Lire la suite

L’autrice du mois : Shirley Jackson

220px-ShirleyJackJ’ai découvert Shirley Jackson avec la Glory Book Box qui contenait son roman Nous avons toujours vécu au château. Un roman assez étrange je dois dire, où j’ai eu dû mal à rentrer dans le récit, mais une fois que c’était le cas je ne pouvais plus le lâcher allant de révélation en révélation pour une fin douce amère dont je n’arrive toujours pas à me faire un avis si ce n’est qu’elle est très chouette. Autrice assez méconnue en France, si ce n’est pour son roman Maison hantée, The Haunting of Hill House en VO. Cela te dit quelque chose peut-être ? Eh oui ! C’est la série Netflix avec une maison hantée où des spectres se cachent dans chaque plan de la maison. Une très bonne série, mais une adaptation plus que libre du roman. Le récit qui m’a fait tomber amoureuse de l’œuvre de Shirley Jackson c’est sans aucun doute sa nouvelle La loterie et je ne suis pas la seule à avoir été marquée ! Intrigué.e ? Alors, laisse-moi te présenter cette femme qui a marqué la littérature américaine et provoquer la plus grosse chute d’abonnement au New-Yorker.

Lire la suite

L’autrice du mois : Clémentine Beauvais

51TKZMNb6KL._SX210_Il n’est parfois pas nécessaire d’ouvrir un recueil de poésie pour en lire, certains romans ont un style poétique tout en ayant une intrigue passionnante. Parfois, ils sont eux-mêmes poésie comme Songe à la douceur de Clémentine Beauvais qui est écrit en vers libres. Le vers libre possède certaines caractéristiques du vers classique, mais il n’a pas de mètre (nombre de syllabes), ni de rimes ou de strophes. Ce mois-ci, je souhaite te présenter cette autrice jeunesse dont l’écriture est remplie de douceurs, de beaucoup d’humours, d’une solide intrigue et des personnages hauts en couleur. Elle est le genre d’autrice que l’on se doit de conseiller à toute personne ayant des préjugés sur la littérature jeunesse.

Lire la suite

La Glory Book Box, interview d’une aventurière littéraire

Logo-glory-book-box-RVB-1500x1500pxEnvie de découvrir des autrices ? Dans un précédent article proposant quelques idées pour lire plus d’autrices, dans cet article je parlais entre autres de la super box littéraire dédiée aux autrices : la Glory Book box. Chaque mois, tu reçois dans ta boîte aux lettres une box comportant un ou deux livres écrits par une autrice, un livret présentant les autrices, proposant des idées de lectures, podcast, etc. et quelques goodies. Lancée en octobre 2017, j’avais échangé avec sa créatrice à l’occasion de son lancement, pas mal de temps est passé depuis et j’ai de nouveau échangé avec la créatrice pour te révéler les dessous de cette box.

Première question et non des moindres : qui es-tu ?

Lire la suite

L’autrice du mois : Jupiter Phaeton

Ce mois-ci, je te propose de découvrir une autrice autoéditée : Jupiter Phaeton ! Elle a décidé que l’écriture devait être plus qu’un passe-temps du week-end et a quitté son travail pour écrire à plein temps. Sur son blog, elle raconte son quotidien d’autrice autoéditée depuis qu’elle s’est lancée à aujourd’hui : ses erreurs, ses réussites, ses revenus, etc. Elle partage l’ensemble de son expérience pour te faire découvrir l’envers du décor. Elle est l’autrice de sept romans young adult fantasy publiés sur amazon, tous ont entre 4,5 et 5 étoiles sur 5 sur Amazon, ce qui montre que c’est une autrice appréciée. Si elle tu la verras pas dans les salons littéraires, elle adore rencontrer ses lecteurs à l’occasion dans un Starbucks ! Pour ma part, j’ai échangé avec elle sur messenger et elle a eu la gentillesse de se prêter au jeu de l’interview.

Première question, comment est-ce que tu te désignes autrice, auteure, auteur ?

J’utilise les trois ! Avant je n’utilisais que le masculin, mais plein de gens pensaient que j’étais un homme (parce que Jupiter c’est unisexe) du coup j’ai commencé à me mettre à « autrice », « auteur », mais je trouve que ça sonne moins bien. Et toi ? Tu utilises quel terme ?

Lire la suite

L’autrice du mois : Mary Shelley

MV5BMjAxNTUzNzk3Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwNDIxMzQzNTM@._V1_SY1000_CR0,0,796,1000_AL_Cet article devait conclure ma série d’articles autour de la thématique d’Halloween, mais comme tu as pu t’en rendre compte je poste moins souvent en ce moment. J’ai quelques difficultés à reprendre un rythme d’écriture satisfaisant et je poste donc surtout quand l’envie me prend. Mais assez parler de moi et laisse-moi plutôt te présenter une femme qui a marqué la littérature et la pop culture : Mary Shelley. Elle est l’autrice de Frankenstein ou le Prométhée moderne. Au-delà d’un roman, elle a créé une créature que tout le monde connaît même si ses origines sont bien souvent oubliées.

Lire la suite

L’autrice du mois : Samantha Bailly

Dans l’article de ce mois-ci, il n’y aura pas l’entête habituel, il n’y aura plus l’entête habituel. Si j’apprécie de te présenter une autrice tous les mois, je me suis retrouvée enfermée dans le format de l’article. Par exemple, cela fait très longtemps que je veux te parler de l’autrice de ce mois-ci, pourtant je n’ai jamais vraiment lu une de ces œuvres. Donc je ne t’en parlais pas. J’ai aussi envie de parler d’auteurs et je parle bien d’auteur au masculin. Ils n’avaient pas leur place dans cette série d’article. Portrait d’autrices deviendra donc parfois portrait d’auteur et le format ne sera pas toujours le même. Et si mon objectif est toujours de mettre en avant les autrices, je me laisse moins enfermer dans le format. AVT_Samantha-Bailly_9626

Samantha Bailly est une autrice pour qui j’ai beaucoup d’admiration et en même temps, qui m’a fait comprendre que mon rêve d’écrivain, je devais le remiser au placard. C’est un peu contradictoire d’admirer une personne qui brise notre rêve. C’est avec elle que j’ai découvert pour la première fois la réalité du métier d’auteur, d’autrice. Pour moi, grande naïve que j’étais, l’écrivaine, l’écrivain, avait un lien particulier avec la maison d’édition, gagner régulièrement des sous pouvait facilement dédier sa vie à l’écriture après un premier livre et puis… avait une vie plutôt cool. C’est la première qui m’a fait comprendre qu’être auteur, autrice, c’était accepter d’avoir un statut hyper précaire. Et là j’ai dit : nop, nop, nop, c’est pas pour moi. Comme quoi mon rêve n’était pas du tout sérieux, parce que je ne suis pas prête à accéder les difficultés de cet emploi.

Lire la suite

Autrices inspirantes

Quand on parle de sources d’inspiration dans la littérature, on pense avant tout aux livres. Mais est-ce que tu as déjà pensé aux auteurs ou autrices qui pouvaient être inspirantes en tant qu’être humain tout simplement ? Alors que je lisais un roman d’Amélie Nothomb, j’ai été frappée par la source d’inspiration qu’elle pouvait être et je me suis rendu compte que plusieurs autrices avaient marqué ma vie et étaient devenues des sources d’inspirations pour moi.

inspiration

Je ne sais pas pour toi, mais si j’ai entendu cinquante millions de fois à quel point J.K. Rowling a eu une vie difficile et à quel point elle a été forte et courageuse, elle n’a jamais été une source d’inspiration pour moi. Je pense que c’est dû au fait que je n’ai jamais eu vraiment d’intérêt pour l’autrice de la saga Harry Potter, ce n’est pas faute d’en avoir parlé dans la série portrait d’autrice. Donc, elle ne sera pas citée dans cet article comme étant une femme qui m’a inspirée. Cela fait un peu brut de décoffrage dit comme ça, mais tu pourrais t’interroger sur sa non-présence. J’ai l’impression qu’elle est l’incarnation même de l’autrice inspirante sur internet, donc je voulais quand même en parler.

Lire la suite

L’autrice du mois : Audrey Alwett

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

20170920_1_2_1_1_1_obj15700397_1Ce mois-ci je vous présente une autrice dont j’admire le travail depuis pas mal de temps sans avoir conscience que c’était elle. J’ai lu un certain nombre de ses œuvres sans accorder plus d’importance que ça à la scénariste et j’ai découvert son tout premier roman qui fut THE coup de cœur pour moi. C’est à ce moment-là que j’ai pris conscience que j’étais naturellement attirée par tout ce qu’elle faisait sans savoir que c’était la même personne. Cette fameuse autrice c’est Audrey Alwett.

Lire la suite