L’autrice du mois : J.K. Rowking

Dans cette série d’articles, je vous présenterai les autrices que j’apprécie. Je ne présente pas leur vie, ce n’est pas ce qui m’intéresse en tant que lectrice. Je vous raconte le rapport que j’ai avec leurs livres, leur écriture et pourquoi leur nom pop dans ma tête quand je pense à un genre en particulier. Pourquoi juste des femmes et pas des hommes ? Tout simplement parce qu’aujourd’hui encore les femmes sont moins reconnues, même dans le monde de la littérature, parce que souvent on juge ce qu’elles écrivent moins bon et enfin parce que mis à part quelques exceptions on cite plus souvent les hommes que les femmes. Pourtant elles sont bien là.

J.K. Rowling devait faire partie de cette série d’articles. Cette année, c’est les 20 ans du premier tome de sa saga Harry Potter. Le mois de juillet est son anniversaire et celui Harry. Elle ne pouvait donc qu’être que l’autrice de ce mois-ci. Saviez-vous que J.K. Rolwing a utilisé ses initiales pour publier ses romans parce que l’on considérait qu’une femme ne serait pas intéressante ? Ainsi, les lecteurs pouvaient supposer qu’elle était un homme. Autre fait intéressant, elle a publié sa saga policière sous un pseudonyme masculin. Cependant, dans cette série d’articles je ne vous parle pas de la vie des autrices, mais de mon rapport que j’ai avec ces dernières. J’ai découvert J.K. Rowling assez tardivement. J’ai commencé à lire les livres de la saga Harry Potter qu’après la sortie du second film et avant de m’y mettre je faisais du rpg Harry Potter. Malgré ce début assez étrange, je peux quand même affirmer que J.K. Rowling a su bouleverser ma vie. Si je me suis mise à l’écriture, découvert les fanfictions et les forums RPG c’est bien grâce à Harry Potter.

Harry-Potter-Couverture-livre-18-10-British-Kid--900x196

Lire la suite de « L’autrice du mois : J.K. Rowking »

Portrait fictif : Ginny Weasley

Portrait fictif est une série d’articles présentant une fois par mois un personnage féminin de la littérature qui m’a marquée. Je vous y présenterai le personnage dans la saga, quel est mon rapport à ce personnage et enfin pourquoi je pense qu’elle est intéressante à présenter dans cette série d’articles. Pourquoi me concentrer uniquement sur les personnages féminins ? Il existe des personnages masculins tout aussi géniaux, mais souvent quand on cite des personnages, cela va être souvent les personnages masculins qui vont venir à l’esprit. Je veux faire en sorte que l’on pense aussi aux personnages féminins. Enfin, c’est un moyen pour moi de vous faire découvrir autrement mes lectures.

3b64cb4572f5b8caab7f41f84d10fc04
Source : Squidoo Pintrest

Pour ce premier article de portrait fictif, je vais vous présenter un personnage bien connu : Ginny Weasley de la saga Harry Potter. Quand on parle des personnages de la saga Harry Potter, Ginny n’est pas vraiment la première que l’on cite. Même si beaucoup de personnes la trouvent très cool, quand on parle de personnages féminins dans la saga Hermione ou Luna sont le plus souvent évoquées. J’ai pendant longtemps eu une relation difficile avec ce personnage, avant de reconnaître qu’elle est très cool.

Lire la suite de « Portrait fictif : Ginny Weasley »

Les livres qui composent le monde magique d’Harry Potter

« Il va devenir célèbre, tous les enfants de notre monde connaîtront son nom. » – Harry Potter à école des sorciers.

En mettant ces mots dans la bouche de Minerva McGonnagal, directrice des gryffondors, et brillante sorcière, J.K. Rowling n’aurait probablement pas pensé que cela deviendrait un jour effectivement le cas. Même si vous n’avez jamais lu les livres ou même vu les films, vous connaissez sans aucun doute ce nom. Cependant, les livres qui composent l’univers du monde magique d’Harry Potter ne se limitent pas aux sept tomes de la saga. Il existe d’autres livres sous différents formats liés à l’univers. Dans cet article, je parlerai uniquement des œuvres fictionnelles et non des nombreux documentaires analysant les livres, les films ou relatant les coulisses des films.

Lire la suite de « Les livres qui composent le monde magique d’Harry Potter »

Lucie Corvus contre Mister Poiscaille

Date de publication : 16/07/1451b340sA1oL._SX195_
Auteur : Nico Bally
Genre : Jeunesse (dés 10 ans), fantastique
Edition : autoédité
Format : ebook
Nombre de pages : 152

Dans un article précédent, j’avais partagé une vidéo qui mettait en avant le manque de personnage féminin dans la littérature de jeunesse. Moi-même, quand j’étais jeune, je lisais très peu de romans avec des personnages féminins et je me suis finalement attachée très rapidement aux séries qui en proposaient. Aujourd’hui, je lis moins souvent de la littérature jeunesse, mais j’apprécie toujours autant. Cette fois-ci, je vais vous présenter un roman jeunesse fantastique ! Je remercie SimPlement et Nico Bally d’avoir bien voulu me confier ce service presse pour que j’en fasse la critique.

Lire la suite de « Lucie Corvus contre Mister Poiscaille »

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire

QUIZ_Les-Orphelins-Baudelaire-TOME1-facile_5995
On respire le bonheur dès le premier tome.

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire c’est le récit en treize tomes de deux sœurs et de leurs frères qui ont les pires malheurs du monde entier. En fait, à malchance dans le dictionnaire on mettrait leurs photos. Pour faire court, la série des treize tomes c’est : Violette, Klaus et Prunille perdent leurs parents dans un tragique incendie, se font expliquer des mots qu’ils connaissent et sont poursuivis par le Comte Olaf un soi-disant bon comédien. Le récit est raconté par Lemony Snicket, auteur qui ne cesse de dédicacer les romans à une certaine Béatrice. Quand j’ai découvert qui était Béatrice à la fin des treize tomes, j’ai fait : MEC. T’ES. CHELOU. Eh oui ! Lemony Snicket est un auteur fictif qui raconte l’histoire des orphelins de Baudelaire. Il fait partie intégrante de leur histoire et n’hésite pas à s’incruster dans le récit pour annoncer qu’il ne faut pas avoir d’espoir et qu’on devrait mieux refermer le livre. D’ailleurs durant toute la série il supplie le lecteur de ne pas lire ce livre. Le vrai auteur, c’est Daniel Handler, il voulait proposer une série de romans jeunesse où on peut traiter de sujets graves, tristes, désespérants et où on abandonne tout espoir. Le pari est réussi, la série des désastreuses aventures des orphelins Baudelaire a marqué de nombreux lecteurs à travers le monde entier.

 

Lire la suite de « Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire »