Le monde magique d’Harry Potter adapté au cinéma

J’avais écrit cet article bien avant de découvrir que J.K. Rowling était transphobe et j’avais prévu de le publier en juillet. J’ai quand même décidé de le publier, car pour moi l’univers Harry Potter s’est depuis longtemps détaché de son autrice. D’autant plus que cet article parle surtout de comment un univers fictif a été adapté au cinéma.

Si je ne suis pas une grande adepte de l’adaptation cinématographique de la saga Harry Potter, je trouve que le monde magique a été par contre particulièrement bien représenté dans ses décors et ses éléments. Concernant les costumes, je ne trouve pas qu’ils correspondent vraiment à l’univers magique de le saga. Par conséquent, je ne m’y attarderai pas dans cet article. Dans le livre Le grimoire magique de Jody Revenson édité par Huginn et Munnin, on découvre les secrets de coulisses : comment on été pensés les objets, des anecdotes de tournages ou encore des informations sur la création d’objets particuliers. Ce qui m’a surtout fascinée, c’était de quelle manière on a imaginé objets, quelles sont les sources d’inspirations. Si un jour tu as l’occasion de feuilleter ce livre, je te le recommande, il y a un vrai travail de détails que l’on ne peut pas voir à l’écran à moins de faire un arrêt sur image en gros plan. Je suis vraiment contente d’avoir ce livre dans ma bibliothèque et il fait partie de ceux dont je ne compte pas me séparer !

Lire la suite

L’édition du livre à travers l’écriture de Samantha Bailly

Samantha Bailly est une autrice qui se bat depuis des années pour les droits des autrices et auteurs. Elle est l’ex-présidente de la Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse et l’actuelle présidente de La ligue des auteurs. Son engagement ne s’est pas uniquement concrétisé par ses actions, mais aussi à travers son écriture notamment dans deux trilogies : Les stagiaires et Nos âmes jumelles.

Les stagiaires, A durée déterminée, puis Indéterminée compose la trilogie des stagiaires. A travers ces trois tomes, nous suivons Ophélie jeune bretonne qui rêve de travailler chez Pyxis, une entreprise spécialisée dans l’édition des mangas et des jeux vidéos. Elle va apprendre à faire sa place dans l’entreprise, puis va voir un premier CDD et va enfin décrocher un CDI, le Saint-Graal. Mais cette entreprise qui la faisait rêver a aussi ses côtés sombres. Entre abus de stage pour avoir des employés à moindres frais, agression sexuelle qu’on essaie de faire taire, licenciement massif, etc. Samantha Bailly pose sur l’entreprise un regard qui nous fait rêver et nous rappelle la réalité. L’édition et les entreprises créatives restent des entreprises avant tout. A travers le personnage d’Ophélie et de ses amis on peut voir différents parcours, comment chacun fait fasse à différentes problématiques et permet un balayage assez large du monde de l’entreprise.

Lire la suite

La figure de l’Ours dans la littérature jeunesse

Au détour d’un article de l’Ours bibliophile, j’ai découvert la très jolie BD Elma, une vie d’ours d’Ingrid Chabbert et Léa Mazé. Quelle ne fut pas ma surprise quand en faisant un tour au rayon jeunesse de la médiathèque quand j’ai découvert les deux tomes le lendemain ! Continuant mon petit tour, je tombe sur plusieurs albums d’Ernest et Célestine de Gabrielle Vincent, sur Björn, six histoires d’Ours de Delphine Perret et enfin sur Raven et l’ours de Bianca Pinheiro. Je n’ai pas particulièrement cherché des livres avec des ours, il n’y a pas de section qui leur est dédiée et ce n’était pas non plus ou un mois ou une semaine thématique. C’est simplement que la figure de l’ours est quand même pas mal présente en littérature jeunesse.

Lire la suite

Quand fantasy rime avec féminisme

Je sais. Fantasy et féminisme ne riment pas ensemble, mais je trouve que c’est un bon titre. Si tu suis un peu mon blog, à chaque fois que je parle d’un roman de fantasy je me réjouis quand je vois des personnages féminins intéressants, voir quand cela parle de féminisme. Pendant très longtemps, la fantasy a été un genre très masculin et qui reléguait les femmes à des stéréotypes d’un autre temps. Et encore, c’est quand ces femmes étaient présentes. Bien entendu, il y a toujours quelques titres qui font exceptions et il n’est pas nécessaire de se tourner vers la bit lit pour ça. Dès la fin des années 80 et début 90, il y a le cycle d’Avalon de Marion Bradley Zimmer, le Trône de Fer de George Martin ou encore la série de Terry Pratchett, les Annales du Disque Monde.

Lire la suite

Zoom sur Journal d’une princesse, une saga jeunesse qui a su grandir avec ses lectrices

Il y a bien dix ans maintenant, j’étais une lectrice assidue de la série Journal d’une Princesse de Meg Cabot. Au cours de dix tomes destinés à un jeune public, nous suivons le journal intime de Mia, une adolescente qui vient de rentrer au lycée et apprend qu’elle est une princesse. Sur les conseils de sa mère, elle se met à tenir un journal intime qui prend une place très importante dans sa vie et où elle y raconte tout avec beaucoup d’humour. Quand je dis que j’étais une lectrice assidue, c’est des romans que je lisais et relisais encore et encore au point que mes exemplaires étaient abîmés. Cela faisait partie sans aucun doute des romans que j’ai préféré.

LE-JOURNAL-DUNE-PRINCESSE-tomes-1-à-10.jpg

Lire la suite

Petits conseils à l’attention des personnes souhaitant se (re)mettre à la lecture

Avec la nouvelle année arrivent les résolutions et l’une d’entre elles c’est peut-être de te lancer dans la lecture ou de t’y remettre. Alors cet article ne correspondra probablement pas au lectorat de ce blog, après tout c’est un blog littéraire s’adressant avant tout à des lectrices et des lecteurs. Toutefois, tu pourras y piocher des idées pour aider quelqu’un souhaitant se mettre à la lecture ou bien que tu veux encourager à se mettre à la lecture. Déjà il n’y a pas d’âge pour se mettre à la lecture ni pour penser que « pff… c’est relou ». Dans un cadre scolaire, elle est associée surtout à la lecture de classique et surtout à une obligation, qui est suivie derrière par un examen. Examen où l’on juge si tu as lu correctement le livre ou non. On accumule les éléments qui vont te gâcher une lecture. Si tu n’as jamais été amené à lire hors du cadre scolaire ou que tu as essayé, mais bon, tu te dis que c’est pas ton truc, cet article est pour toi ! (Ou pour la personne que tu souhaites conseiller.)

Lire la suite

Bilan décembre 2019

Ce mois-ci aurait dû être le mois où j’aurais pu me plonger dans de longues heures de lectures. Sauf que cela a été très loin d’être le cas. La grève a fini de m’achever et du coup j’ai passé quasiment toutes mes vacances à comater… Néanmoins j’ai fait de supers jolies lectures.

Roman

Virgin River de Robyn Carr

Que diriez-vous d’un changement d’horizon, d’un dépaysement total ? Destination : une petite ville du nord de la Californie, un endroit pittoresque, avec des habitants chaleureux et attachants. Vous croiserez Melinda, qui vient justement de s’y installer comme infirmière, avec quelques projets. Si vous prolongez votre séjour, allez déjeuner dans le restaurant où Vic, un ancien marine, travaille. Il vous racontera pourquoi il a décidé de poser ses valises au pied de ces montagnes. Et bien d’autres personnages hauts en couleur… Bienvenue à Virgin River !

Lire la suite

Les guerrières dans la littérature – partie 3

Riza_HawkeyeLa femme sexy, charmante ou belle, qui sera du coup au passage bien souvent l’intérêt amoureux du héros correspond au cliché de la femme puissante, forte, mais qui étrangement est toujours en arrière. Dans les mangas cela se voit tout particulièrement, ainsi nous avons l’officier Riza Hawkeye dans Full Metal Alchemist. Elle est la subordonnée personnelle et garde du corps du Colonel Roy Mustang. Même en tant que personnage secondaire, elle n’est que le second d’un homme. Elle est pourtant l’incarnation du soldat modèle, disciplinée, douée, mais reste la seconde. Autre personnage secondaire dans le manga, nous avons Mikasa Ackerman de l’Attaque des titans. Elle est l’un des plus grand atout de l’armée, elle vaut bien 100 officiers, mais reste personnage secondaire au service du héros.

Lire la suite

Young adult, de l’adoration au mépris et un manque définition

415c0d-pmLL._SX303_BO1,204,203,200_Mis à l’honneur au salon du livre de Paris 2019, on ne peut plus échapper au young adult. Qu’il soit apprécié, adulé ou au contraire, source d’agacement, voir de mépris, tout le monde a un avis à donner sur ce mouvement littéraire. Le souci, c’est qu’il n’a pas de définition bien claire. Pour les uns c’est un genre littéraire, pour d’autre c’est un moyen de définir une tranche d’âge qui va de douze à trente ans où personne n’est d’accord. J’ai lu beaucoup de young adut et je me suis intéressée de près à l’histoire et l’évolution de la littérature jeunesse, cet article se retrouve donc être la source de toutes mes réflexions et recherches à droite, à gauche. Je regrette de ne pas pouvoir me baser sur des réflexions d’experts littéraires comme je le fais d’habitude. Eh oui, même mon article sur la bit lit a été écrit à l’aide d’une conférence sur la paranormale romance.

Lire la suite

L’autrice du mois : Pamela L. Travers

Préparer cet article sur Pamela Lindon Travers a été compliqué, car je n’ai pas trouvé des sources vraiment neutres. Les rares sources qui l’étaient me donnaient que peu d’informations et passaient sous silence certains évènements. Du coup, pour préparer cet article je me suis retrouvée avec des sources soit totalement en adoration de cette autrice ou bien alors très critique. Dans le réseau de médiathèque où j’emprunte mes livres, il n’y avait pas de biographie de l’autrice. Du coup, à certains moments de cet article, je prendrais un certain recul parce que je n’ai pas pu confronter suffisamment mes sources. AVT_Pamela-L-Travers_5584

Pamela L. Travers est un pseudonyme, pour l’anecdote ma grand-mère a écrit un livre sur les pseudonymes des auteurs et autrices. Par contre je ne l’ai jamais lu, car c’est en allemand, une langue que je ne parle pas du tout ! Elle est née Helen Lyndon Goff. Son père est décédé quand elle avait sept ans. Sa mère va très rapidement être dépassée les évènements, un soir annonce qu’elle va se suicider et se barre en plein orage. Pour rassurer ses deux sœurs, elle va leur raconter l’histoire d’un cheval volant magique. C’est ainsi que son talent de conteuse apparaît. Suite à cet évènement, sa mère va faire appel à une riche tante fortunée qui va s’occuper de la maison.

Lire la suite