Amazon et la librairie

81TvvAxgDNL._SL1500_L’article d’aujourd’hui n’a pas été écrit par moi-même, mais par Sam la libraire d’outre-mer, qui a témoigné le mois précédent. On entend souvent qu’Amazon est un danger pour les petites librairies. Ce n’est pas toujours très évident de comprendre pourquoi, Sam a donc bien voulu expliquer l’impacte qu’à Amazon sur les librairies.

Dans les années 80, l’arrivée des grandes surfaces culturelles (Fnac, Virgin) sur le marché du livre déclencha une réaction en chaine qui aurait pu signer l’arrêt de mort de la librairie indépendante traditionnelle. En effet à cette période, le prix du livre n’était pas fixe. Suite à cela, le gouvernement adopte la loi sur le prix unique du livre (ou Loi Lang ; du nom du ministre de la Culture d’alors Jack Lang). Grâce à cette loi, le prix du livre NEUF est fixé par les éditeurs et non plus par les commerçants ou les revendeurs. Tout le monde doit vendre le même livre au même prix.

Lire la suite de « Amazon et la librairie »

Publicités

Libraire en librairie indépendante

6a00d8342e8a5353ef015392e3b15f970bLa librairie est probablement l’un de vos endroits favoris, du coup je vous propose un second article sur les libraires ! Dans l’article précédent, je vous parlais du métier de libraire en grande surface. J’avais notamment abordé les études qui amènent au métier et le travail en librairie. Pour ne pas faire doublon et répéter ce dont je vous avais parlé précédemment, je vais me concentrer surtout le rôle d’une petite librairie et comment le libraire arrive à rendre cet endroit magique. Comme d’habitude, vous pouvez lire le témoignage complet. Sam a une expérience super intéressante et elle est un peu la libraire que je rêve d’avoir. Personnellement la dernière fois que je suis allée dans une librairie, je me suis fait traiter d’idiote qui confond des livres et j’ai aussi eu le droit à « non, on n’achète pas ce genre de littérature ici. » Cela me rassure énormément quand je rencontre des gens comme Sam.

Lire la suite de « Libraire en librairie indépendante »

Libraire en grande surface

Les métiers littéraires peuvent aussi avoir un rapport avec la vente de livres. Eh oui ! Nous allons nous attarder sur le métier de libraire en grande surface grâce au témoignage d’Anna. Je précise de grande surfaces, car je pense que l’expérience dans une librairie de grande surface ou une petite librairie n’est pas la même. Je sais que certaines personnes n’apprécient pas vraiment les grandes surfaces et les espaces culturels pour acheter des livres et préfèrent les petites librairies qui sont en danger. Cependant, la librairie est un endroit où c’est surtout les lecteurs qui s’y rendent. En grande surface, des personnes qui n’oseraient pas rentrer dans une librairie ou ne savent pas vraiment vers laquelle se diriger peuvent aussi avoir accès aux livres. Pour moi, acheter en grande surface et acheter en librairie sont deux expériences de lecteurs bien différentes. Aucune des deux n’est meilleure que l’autre.

Lire la suite de « Libraire en grande surface »

L’Histoire du mot autrice

Si vous avez lu quelques articles d’histoire naturelle de bibliophiles, vous avez dû constater, et peut-être même tiqué, sur l’usage du mot autrice. La première fois que je l’ai entendu, c’était dans la bouche de ma prof de français en première. Elle déclarait ce mot étant ridicule. Jeune, naïve et stupide, je me suis accordée avec elle. Pourtant aujourd’hui je l’utilise et j’espère qu’après cet article, vous l’utiliserez vous aussi ou du moins vous ne jugerez plus ce terme si ridicule !

Lire la suite de « L’Histoire du mot autrice »

Le métier de traducteur

tradPrécédemment je vous ai parlé du métier d’écrivain public et de lecteur-correcteur. Je continue aujourd’hui mon tour des métiers en rapport avec la littérature en vous en présentant un merveilleux qui permet de faire le tour du monde à travers les livres sans quitter sa langue maternelle. On va parler de traduction ! Bénédicte a bien voulu partager avec moi son quotidien de traductrice. Ce nom vous dit quelque chose ? Elle est aussi lectrice-correctrice et toujours dirigeante de l’entreprise TSL Langues. À la fin de cet article, vous pourrez trouver un lien vers son témoignage complet racontant son métier passionnant !

Lire la suite de « Le métier de traducteur »

Le métier de lecteur-correcteur

lecteur correcteur 2

Le meilleur ami d’un auteur n’est pas son correcteur orthographique, mais un lecteur-correcteur qui saura faire ressortir le meilleur de son roman. Un métier qui semble donc avoir été inventé pour satisfaire toutes ces personnes vous disant « t’as fait une faute », alors que vous ne leur aviez rien demandé… En vérité, le métier de lecteur-correcteur est bien plus passionnant qu’il n’en a l’air. S’il est destiné avant tout aux linguistes passionnés par le langage, ce métier ne suppose pas qu’une simple correction orthographique. Pour vous en parler, je suis allée à la rencontre de Bénédicte, traductrice et lectrice-correctrice. Elle dirige l’entreprise TSL Langues spécialisée dans les traductions de l’anglais, de l’italien et de la Langue des Signes vers le français et dans la révision de texte.

Lire la suite de « Le métier de lecteur-correcteur »

Le défi de Madame de La Fayette

Les femmes sont encore trop souvent absentes de la littérature. Dans de nombreuses œuvres littéraires, elles ne sont que des personnages secondaires. Quand elles ne sont pas totalement absentes. Même dans les manuels scolaires, il n’y a que 3,2 % de femmes ! En 2017, ça sera la première année qu’une autrice sera présente au bac littéraire avec Madame de La Fayette. Quant aux livres destinés aux enfants, ce n’est guère mieux…

Les livres retirés l’ont été dans cet ordre :
– Sans personnages masculins.
– Sans personnages féminins.
– Où les personnages féminins ne parlent pas.
– Où les personnages féminins ont qu’un rôle décors.

Lire la suite de « Le défi de Madame de La Fayette »

Mélusine

tumblr_oj4hhffbOl1rbud4zo1_500Il est communément considéré qu’une fée est un petit être bien souvent féminin, avec des ailes et une apparence humaine plus que charmante. Si elles peuvent se montrer capricieuses, elles ont toujours un bon fonds. Cela n’a pas toujours été le cas, la fée telle que nous la connaissons aujourd’hui est apparue à la Renaissance avec les contes merveilleux ou encore le Songe d’une nuit d’été. Ce n’est pas seulement leur apparence qui change, mais aussi leur rôle et leur symbolique dans la littérature. Dans la littérature médiévale, la fée n’est ni minuscule, ni dotées d’une paire d’ailes. On trouvera sous ce terme des personnages tels que Morgane et Viviane par exemple pour la légende arthurienne. Ou bien encore la fée Mélusine qui dit on est l’ancêtre de la maison de Lusignan.

Lire la suite de « Mélusine »

La querelle des anciens et des modernes

Vous avez probablement déjà entendu quelqu’un dire :

« La seule vraie littérature, ce sont les classiques ! Les romans de nos jours, ce n’est pas de la vraie littérature. »

Personnellement, je ne supporte ce genre de personne. Qui peut dire ce qu’est de la vraie et de la fausse littérature ? Qu’est-ce que de la fausse littérature d’abord ? Un devoir de math qui se déguise en roman ? On sait très bien dire ce qu’est de la vraie littérature, mais personne n’a su dire ce qu’était de la fausse littérature. On a donc là un conflit entre des œuvres dites classiques et des œuvres dites contemporaines, modernes. Ce conflit est représenté autour d’un événement que l’on va nommer la querelle des anciens et des modernes.

Lire la suite de « La querelle des anciens et des modernes »