Le défi de Madame de La Fayette

Les femmes sont encore trop souvent absentes de la littérature. Dans de nombreuses œuvres littéraires, elles ne sont que des personnages secondaires. Quand elles ne sont pas totalement absentes. Même dans les manuels scolaires, il n’y a que 3,2 % de femmes ! En 2017, ça sera la première année qu’une autrice sera présente au bac littéraire avec Madame de La Fayette. Quant aux livres destinés aux enfants, ce n’est guère mieux…

Les livres retirés l’ont été dans cet ordre :
– Sans personnages masculins.
– Sans personnages féminins.
– Où les personnages féminins ne parlent pas.
– Où les personnages féminins ont qu’un rôle décors.

Lire la suite de « Le défi de Madame de La Fayette »

Publicités

Mélusine

tumblr_oj4hhffbOl1rbud4zo1_500Il est communément considéré qu’une fée est un petit être bien souvent féminin, avec des ailes et une apparence humaine plus que charmante. Si elles peuvent se montrer capricieuses, elles ont toujours un bon fonds. Cela n’a pas toujours été le cas, la fée telle que nous la connaissons aujourd’hui est apparue à la Renaissance avec les contes merveilleux ou encore le Songe d’une nuit d’été. Ce n’est pas seulement leur apparence qui change, mais aussi leur rôle et leur symbolique dans la littérature. Dans la littérature médiévale, la fée n’est ni minuscule, ni dotées d’une paire d’ailes. On trouvera sous ce terme des personnages tels que Morgane et Viviane par exemple pour la légende arthurienne. Ou bien encore la fée Mélusine qui dit on est l’ancêtre de la maison de Lusignan.

Lire la suite de « Mélusine »