L’autrice du mois : Marion Zimmer Bradley

AVT_Marion-Zimmer-Bradley_1463J’ai toujours été passionnée par les légendes arthuriennes, c’est donc assez naturellement et rapidement que je me suis tournée vers les Dames du Lac, puis les Brumes d’Avalon. C’est au final les seuls romans que j’ai lu de cette autrice, mais de part sa place qu’elle a dans la littérature de SFFF, je me suis dit qu’il serait intéressant de te la faire découvrir. Quand j’entends parler d’elle, c’est surtout pour ses romans écrits autour de la légende arthurienne. Pourtant, ce n’est ni son œuvre majeure, ni pour laquelle est elle est la plus connue. Son œuvre la plus connue est son cycle de Ténébreuse.

Lire la suite

Bilan d’octobre 2019

Ce mois-ci, je n’ai pas lu autant que je le voudrais, je n’ai pas su tirer à parti des longues périodes que j’avais pour lire. Du coup à la fin du mois j’étais assez frustrée et j’ai de plus en plus envie de grosses sessions de lectures. Cela faisait un moment que cela ne m’était pas arrivé donc j’en suis bien contente !

Roman

Suite
Agatha Raisin de M.C. Breaton — tome 3 et 4

Le roman de Jeanne de Lidia Yuknavitch
Anéantie par les excès de l’humanité et des guerres interminables, la Terre n’est plus que cendre et désolation. Seuls les plus riches survivent dans un vaisseau en orbite autour de la terre. Leur corps se sont transformé en albinos stériles et doivent le mourir le jour de leurs cinquante ans. Christine Pizan une artiste de quarante-neuf ans décide de raconter l’histoire de Jeanne, cette femme qui a été la dernière a osé se soulever contre la tyrannie.
Je n’arrive pas à avoir d’avis sur ce roman. Autant il y a de très jolies idées, notamment sur l’aspect écologique et féministe du roman. J’ai aimé l’idée que des créatures se soient développées sur cette Terre dévastée par les hommes. Comme quoi il peut toujours exister une source de vie, même si ce n’est pas celle que l’on connaît. Par contre le scénario ma quelque peu perdu. Je ne suis pas certaine d’avoir tout compris. En soit oui, j’ai compris le récit, mais je n’arrive pas à relier complètement les différents éléments entre eux. C’est un roman intéressant, mais dont il manque quelque chose au récit.

Lire la suite

La littérature s’empare du net #13

Avant de débuter cet article, je tenais à toutes et tous vous remercier pour les adorables commentaires que vous avez laissé sous l’article dépression et littérature. Je ne m’attendais pas à un tel retour et cela fait vraiment chaud au cœur ! Dans l’édition de ce mois-ci, je reviens sur pas mal d’anciens événements, mais qui sont tout de même marquant. Allez, je n’en dis pas plus et je te partage mes découvertes de ce mois-ci.

L’actualité littéraire

Aux Etats-Unis, auteurs et autrices se battent aussi pour leurs droits ! Le syndicat des scénaristes américains encouragent les scénaristes à renvoyer leurs agents pour faire pression. Afin de les soutenir, Stephen King a fait de même. Pour avoir toutes les informations, file sur le site de Stephen King France.

Lire la suite

L’autrice du mois : Mary Shelley

MV5BMjAxNTUzNzk3Nl5BMl5BanBnXkFtZTgwNDIxMzQzNTM@._V1_SY1000_CR0,0,796,1000_AL_Cet article devait conclure ma série d’articles autour de la thématique d’Halloween, mais comme tu as pu t’en rendre compte je poste moins souvent en ce moment. J’ai quelques difficultés à reprendre un rythme d’écriture satisfaisant et je poste donc surtout quand l’envie me prend. Mais assez parler de moi et laisse-moi plutôt te présenter une femme qui a marqué la littérature et la pop culture : Mary Shelley. Elle est l’autrice de Frankenstein ou le Prométhée moderne. Au-delà d’un roman, elle a créé une créature que tout le monde connaît même si ses origines sont bien souvent oubliées.

Lire la suite

Interférences

1710-Interferences_orgDate de publication : 18 octobre 2017
Autrice : Connie Willis
Genre : Chick-lit, science-fiction
Edition :Bragelonne
Formats : Broché, ebook
Nombre de pages : 522

Quand on parle de chick-lit, on va se retrouver à penser plutôt à des romans du genre Le journal de Bridget Jones ou L’accro du shopping. Ce sont des romans plutôt feel good, qui donne la pêche et qui ont une réputation de roman de gare. Interférence est un roman publié dans la collection Bargelonne SF et il est présenté comme un roman de science-fiction. Néanmoins, dès le résumer j’ai vu son énorme potentiel de roman de chick-lit et ma lecture ne m’a pas trompée. Ce roman respecte tous les codes du genre. D’un côté je trouve que c’est un peu dommage, car il est plus chick-lit que science fiction pour moi et que les éditeurs ont préféré mettre le second genre en avant pour la promotion du livre. D’un autre côté, je trouve ça chouette, car cela permet à un public qui a peut-être des préjugés sur ce genre de découvrir que l’on peut avoir des romans vraiment sympas.

Lire la suite

La littérature s’empare du net #2

MAJ du 5 mars 2018 – Cy a posté une vidéo pour expliquer le hastag paye ton auteur sur Twitter !

Je ne pensais pas refaire un article de la série la littérature s’empare du net aussi tôt, mais il s’est passé pas mal de truc. Je commence avec les sujets qui fâchent, suite à la polémique du livre « On a choppé la puberté » éditer par les éditions Milan, le livre ne sera plus édité suite à la pétition. Le livre avait pour objectif d’aider les préadolescentes à comprendre la puberté. Le truc, c’est qu’il y avait des phrases comme « grâce à tes seins en plein développement, tu as enfin attiré l’attention du bel Ethan » ou encore, comme il fait froid, c’est normal que les tétons se redressent et donc on dit aux filles qu’ils sont « pas très gracieux, mais ouf, ça ne dure pas… » Non seulement on explique à des enfants de neuf ans qu’elles vont être sexualisées, mais ouais c’est chouette ! Et en plus, on leur dit qu’il faut avoir honte de son corps. J’hésitais à parler de cette polémique, mais vu que j’avais relayé la pétition sur la page facebook du blog, je voulais te parler des suites.

Lire la suite

La Faucheuse

Date de publication : 16/02/17 (édition française) 1507-1
Auteur : Neal Shusterman
Genre : Science-fiction
Edition : R – jeunes adultes
Format : Broché
Nombre de pages : 504

La littérature de jeunesse n’est pas toujours très bien vue. Quand je dis n’est pas toujours très bien vue, j’emploie un très gros euphémisme. Étant donné qu’elle est écrite pour des enfants, certains lecteurs vont la considérer comme mal écrite et pas intéressante pour un public adulte. Cependant, ces personnes ont tellement tort. La littérature regorge de trésors littéraires qui peuvent plaire à tout âge. La Faucheuse de Neal Shusterman fait partie de ces trésors.

Lire la suite